Je fais un don

USA : Make Elections great again

Retrouvez ce podcast sur votre plateforme préférée
Apple PodcastsSpotifyOvercastCastboxGoogle PodcastsPocket CastsBreakerRadioPublicRSS
USA : Make Elections great again

“Make elections great again”, le podcast du Média qui vous propulse, avec humour et précision, au cœur de l’élection présidentielle américaine...

1er débat : la bataille commence

Cacophonie, invective, foire d'empoigne et chaos… Voilà ce qu’il ressort des 90 minutes du premier débat qui a opposé les candidats à l’élection présidentielle américaine, Donald Trump à Joe Biden, dans la nuit du 29 au 30 sept dernier.

Donald Trump a ouvert les hostilités face à Sleepy Joe, sur ce terrain qu’il connaît bien. “Clown”, "Menteur", “pire président de l'histoire, raciste et xénophobe” ou ""chiot" de Vladimir Poutine : Joe Biden n’a cependant pas retenu ses coups. Et Chris Wallace, présentateur de la très conservatrice chaîne de télévision Fox News a eu bien du mal à modérer les deux adversaires.

La bataille style cours de récré est donc lancée. Alors si l'entertainment dominé par les attaques personnelles est sauf, reste qu’il était dur par ce débat d’interroger les sujets de fonds.

Coups contre coups: une tactique de la diversion

Ce débat s’inscrit en effet dans le contexte tendu d’une crise de la Covid qui a mis à mal le bilan économique du président sortant ainsi que des révélations récentes du New York Times. Un article publié la semaine dernière affirme que Donald Trump qui n’aurait payé que 750 dollars d'impôts en 2016 et 2017 quand lui soutient en avoir payé des millions.

Déjà mis en difficulté par les révélations du livre de Bob Woodward - légende du journalisme américain à l’origine du scandale du Watergate ayant conduit à la démission de Nixon - paru le mois dernier, le locataire de la maison blanche n’avait en effet aucun intérêt à laisser Joe Biden dérouler son programme social de fond.

L’ouvrage révèle notamment que Donald Trump était conscient de la gravité du virus du Covid dès le mois de février. Avec le retour des questions écologiques comme thématiques centrales des élections suite aux incendies majeurs ayant frappé la côte ouest, et surtout une attitude plus offensive, Sleepy Joe a sauvé la face. Moqueries et accusations en fake-news devraient donc continuer à pleuvoir.

Grand vainqueur: la polarisation

Les derniers sondages montrent cependant que les électeurs indécis n’ont jamais été aussi peu nombreux à 4 semaines d’un scrutin présidentiel. Ce premier débat avant l'élection du 3 novembre prochain ne devrait donc pas avoir une influence notable sur les résultats. Et à la sortie de celui-ci les premières constatations sont surtout celles d’une polarisation des convictions.

Avec des sondages très serrés entre les deux candidats, une deuxième vague qui s’annonce dans certains états clés, un vote par correspondance décrié et la bataille pour la succession au poste de juge de la Cour Suprême américaine suite à la mort de Ruth Bader Ginsburg, espérons donc que les prochains débats aborderons un peu plus les sujets de fond.

USA : Make Elections great again

“Make elections great again”, le podcast du Média qui vous propulse, avec humour et précision, au cœur de l’élection présidentielle américaine...

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !