Je fais un don

Zemmour, Finkielkraut et Praud : ils ont le même cauchemar

Au fil de cette chronique d’un nouveau format, le journaliste indépendant Mourad Guichard balaye tout d’abord l’actualité médiatique de la semaine. Il se félicite d’une étonnante clairvoyance des intervenants de CNews qui expliquent pourquoi et comment ils produisent des contenus tout à fait relatifs. Puis, comme à son habitude, il a pris des nouvelles de Ruth Elkrief, la queen des éditocrates venue au secours de François Bayrou.

Toujours dans la rubrique « service après-vente », il a pointé l’étonnant plaidoyer du médecin médiatique Michel Cymès qui a déclaré sa flemme à Amélie Oudéa-Castéra. Comme la semaine passée, l’émission Quelle époque! a encore fait parler d’elle au travers de rires gras à l’annonce d’un éventuel féminicide. L’émission s’apparente de plus en plus à un Touche pas à mon poste pour bobos.

Puis, notre confrère a dénoncé la réaction d’une cadre de l’AFP à l’annonce de l’assassinat de membres présumés du Hamas par l’armée israélienne. La seconde partie de sa chronique a laissé la parole à Fabrice Grosfilley, éditorialiste de la chaîne BX qui a explicité le concept de cordon sanitaire qui permet aux médias belges francophones de ne pas subir les discours de politiques racistes. Explications complétées par l’intervention de Muriel Hanot, secrétaire générale du Conseil déontologique journalistique belge.

Enfin, Mourad Guichard a dédié sa carte blanche culturelle à « Robespierre à Paris en dehors des sentiers battus », ouvrage signé par Jacqueline Grimault, institutrice retraitée fan du leader révolutionnaire.

L'œil de Moumou

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !