Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
Sans Langue Degois

La chronique politique de Françoise Degois, journaliste, ex numéro deux du service politique de France Inter.

Qui veut "tuer" Mélenchon, et pourquoi ? : le débat choc

Nouvel épisode de “Sans langue Degois”, le débat hebdomadaire qui met Françoise Degois, journaliste, chroniqueuse pour plusieurs médias et ancienne conseillère politique, face à un contradicteur. Cette fois, elle est face à Paul Elek, chroniqueur politique pour Le Média. Un débat arbitré par Théophile Kouamouo.

Au sommaire : Mélenchon est-il définitivement l’homme à abattre pour une majorité de politiques et d’éditorialistes ? La question se pose en tout cas après un week-end où il a été une nouvelle fois sous le feu des critiques. Mais quel est, au fond, le débouché politique du “Mélenchon bashing” ? Tout cela ne finira-t-il pas par précipiter la “disparition” de la gauche et à profiter à la droite et à l’extrême droite ?

L’attaque terroriste du Quai de Grenelle samedi dernier et les polémiques qui ont tout de suite suivi, notamment suivant l’axe de la théorie du prénom… en l’occurrence le prénom de l’assaillant… Armand ou Iman ? Et si Zemmour avait déjà gagné la bataille des esprits ?

Le lancement de la campagne des Écologistes en vue des Européennes avec un bad buzz au sujet de la “booty therapy”, dont ils se seraient, on l’imagine, fort bien passés. Qu’est-ce que ce premier acte dit de leur stratégie électorale et de leurs impasses idéologiques ?

Sans Langue Degois

La chronique politique de Françoise Degois, journaliste, ex numéro deux du service politique de France Inter.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !