Une matinale alternative pour 2022 ?
Je signe la pétition
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

Aide Médicale d'État, Macron fossoyeur de l'État social

La réforme de l'Aide Médicale d'État est entrée en vigueur le 1er janvier dernier. Cette nouvelle transformation d'un dispositif dédié à la prise en charge de la santé des personnes en situation irrégulière a été dénoncée par plus de cinq cent personnels de santé dans une tribune parue sur Le Monde. Arnaud Bontemps, fonctionnaire et membre du collectif "Nos services publics" est venu au Média pour expliquer sa colère contre cette nouvelle réforme.

C’est une nouvelle attaque du gouvernement contre le système de santé, et plus particulièrement contre celle des sans-papiers. La réforme de l’Aide Médicale d’Etat, un dispositif créé en 1999 pour prendre en charge la santé des personnes en situation irrégulière sur le territoire français. Un dispositif censé entrer en vigueur en avril 2020, finalement repoussé à cause de l’épidémie de Covid19. La réforme est finalement entrée en vigueur le 1er janvier dernier. 

Cette réforme vient encore ralentir l’accès au soin de ces populations parmi les plus fragiles. Et pour cause, depuis le début de l’année, les personnes doivent attendre neuf mois depuis leur demande d’Aide médicale d’Etat pour obtenir une prise en charge sur les opérations dites “secondaires”. Une différenciation de prise en charge médicale insupportable pour plus de 500 professionnels de santé qui ont signé une tribune publiée dans le journal Le Monde le 16 février dernier. Arnaud Bontemps est fonctionnaire et membre du collectif “Nos services publics”. Il est venu sur le plateau du Média pour dire sa colère face à ce nouveau recul du système de santé français. 

Le Média

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !