Je fais un don
Les entretiens

Parler en ayant le temps de développer, sans courir le risque d’être (trop) interrompu entre deux tunnels publicitaires. L’espace idéal pour exposer des idées nouvelles et/ou dissidentes, rapporter des informations de la plus grande importance, réagir à une actualité trépidante.

Coluche : quand le clown fait passer les politiques pour des cons

Le 30 octobre 1980, Coluche se déclarait officiellement candidat à l’élection présidentielle. « Un candidature à la con » dirait l’intéressé. Un « farce », diraient d’autres. Coluche le comique, le « bouffon », le saltinbanque veut devenir président de la République. L’artiste tente ainsi de pénétrer le champ politique d’un grand coup de pompe dans la porte. Le « profane » vient défier les professionnels de la politique sur leurs propres terrains. Sans surprise, la candidature de Coluche reçoit tout le mépris dont la classe politique est capable, y compris la censure.

Mais qui est Coluche le « politique » ? A-t-il seulement existé ? Son parcours sur scène laissait-il présager une candidature à la magistrature « suprême » ? Qu’est-ce que cela dit de la classe politique et de sa façon de considérer les « non-professionnels » de la politique ? C’est pour en discuter, que notre journaliste Irving Magi a reçu Marie Duret-Pujol, auteure de « Coluche président, histoire de la candidature d’un con », publié aux éditions du Bord de l’Eau.

Les entretiens

Parler en ayant le temps de développer, sans courir le risque d’être (trop) interrompu entre deux tunnels publicitaires. L’espace idéal pour exposer des idées nouvelles et/ou dissidentes, rapporter des informations de la plus grande importance, réagir à une actualité trépidante.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !