Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
Retrouvez ce podcast sur votre plateforme préférée
Carte blanche

« Carte blanche », c’est la rubrique du Média consacrée à nos coups de gueule, coups de cœur et à nos partis pris. À nos opinions, étayées par des faits scrupuleusement respectés mais éclairés par nos différentes sensibilités.

"Margaret Thatcher sous stéroïdes" : Paul Elek décrypte le "One man show" de Macron

Macron en conférence de presse ? "C'est Margaret Thatcher sous stéroïdes ?", pour sa carte blanche Paul Elek continue d'user de ses punchlines affûtées. Il faut dire qu'on lui a demandé de décrypter pour nous le One Man Show de Macron, diffusé hier soir sur les principales chaînes télés en France. Un exercice de communication (une conférence de presse devant près de 200 journalistes ) "inédit" et "XXL" comme nous le vendaient les communiquants de l'Elysée et leurs relais médiatiques. En vérité, on ne s'attendait à rien mais on est quand même déçus ! Pendant près de 2h et demi, le président de la République a décliné un argumentaire aux relents populistes, marqué par ce qu’il appelle depuis quelque temps « le réarmement civique » de la France.

Alors tout y est passé, l’école, la santé, la sécurité, l’économie… Avec notamment des approximations comme lorsque Emmanuel Macron parle des salaires et du pouvoir d’achat des personnes touchant le SMIC. Il déclare que ces cinq dernières années de son quinquennat, le SMIC a augmenté de 20%. Une déclaration formellement fausse. Le SMIC qui vient de passer en ce mois de janvier 2024 à 1766 euros brut et qui était à 1521 euros au 1er janvier 2019, a augmenté en fait de 16% sur les cinq dernières années. Et si on remonte à 2017, on est sur une augmentation d’à peine 9%. Pour appuyer son discours, Emmanuel Macron a beaucoup dragué des classes moyennes, mais aussi tapé sur les plus précaires en justifiant de leur imposer toujours plus de règles pour qu’elles bénéficient des prestations sociales.

Un véritable "cirque" médiatique où comme, le révélaient nos confrères d'Arrêt sur Image, les questions étaient connues à l'avance par les attachés de presse de l'Élysée (e notre côté, nous avons été complètement privés de cette conférence, notre accréditation a été refusée)… Mais également un one man show réactionnaire qui a fait renaître la subjectivité « pétainiste » dont parlait le philosophe Alain Badiou.

Carte blanche

« Carte blanche », c’est la rubrique du Média consacrée à nos coups de gueule, coups de cœur et à nos partis pris. À nos opinions, étayées par des faits scrupuleusement respectés mais éclairés par nos différentes sensibilités.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !