Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
Sans Langue Degois

La chronique politique de Françoise Degois, journaliste, ex numéro deux du service politique de France Inter.

"On fait des polémiques à partir de rien !" Pourquoi Rima Hassan les rend tous barjos

Nouvelle édition de “Sans langue Degois”, le débat hebdomadaire qui met Françoise Degois, journaliste, chroniqueuse pour plusieurs médias, ancienne conseillère politique qui se considère comme rose vif, face à un contradicteur. Et comme souvent, elle est face à Paul Elek, analyste politique pour Le Média.

Au sommaire :

Bilan d’une semaine mouvementée à Sciences Po, occupée par les étudiants se mobilisant pour la Palestine. La classe politique et les commentateurs deviennent-ils fous ? Autour de cette actualité, les invectives se multiplient, les mises en cause surréalistes aussi.

Pourquoi Sciences-Po nous rend fou ? Est-ce l’effet élections européennes ou connaissons-nous un tournant dans la sociologie des sociétés occidentales ? Et tout ceci n’est-il pas indécent au moment où le pouvoir israélien semble préparer l’offensive de tous les dangers à Rafah ? Au sujet des élections européennes, on fera un décentrement sur l’Italie où c’est le choc entre les extrêmes droites qui semble s’annoncer. Pourquoi ? Comment ?

Sans Langue Degois

La chronique politique de Françoise Degois, journaliste, ex numéro deux du service politique de France Inter.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !