Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don

On sort les dossiers

On sort les dossiers

Chaque semaine, Fabrice alias le Stagirite porte un regard décalé sur l'actualité et les stratégies de communication des puissants. L'ironie n'empêchant pas l'analyse rigoureuse.

Procès contre Dupond-Moretti : un an de prison contre le ministre de la Justice ?

Jeudi s’est achevé le procès d’Eric Dupond-Moretti devant la Cour de Justice de la République, après 2 semaines. Une première historique : un ministre en exercice en procès, et le ministre de la Justice.

Jeudi s’est achevé le procès d’Eric Dupond-Moretti devant la Cour de Justice de la République, après 2 semaines. Une première historique : un ministre en exercice en procès, et le ministre de la Justice. La Justice lui reproche d’avoir commis une prise illégale d’intérêts, en se servant de ses pouvoirs de ministre pour se venger de juges avec lesquels il était en conflit lorsqu’il n’était qu’avocat. Le garde des Sceaux risquait cinq ans d’emprisonnement et 500 000 euros d’amende.

Le procureur général n’a réclamé qu’un an de prison avec sursis et a proposé de le dispenser de peine d’inéligibilité. Un procès retentissant au multiples enjeux. C’est une fusée à trois 3 étages : la culpabilité de Dupond-Moretti sur le fond des deux affaires où il y aurait prise illégale d’intérêts, les débats autour de la légitimité de cette justice d’exception qu’est la CJR, et enfin la couverture politique fournie par Emmanuel Macron. On parle finalement d’un ministre de la Justice en exercice jugé par la Justice pour avoir instrumentalisé la Justice, d’une juridiction exceptionnelle qui ne satisfait personne, et de l’irresponsabilité politique à tous les niveaux. Tout va bien.

On sort les dossiers

Chaque semaine, Fabrice alias le Stagirite porte un regard décalé sur l'actualité et les stratégies de communication des puissants. L'ironie n'empêchant pas l'analyse rigoureuse.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !