Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don

On sort les dossiers

On sort les dossiers

Chaque semaine, Fabrice alias le Stagirite porte un regard décalé sur l'actualité et les stratégies de communication des puissants. L'ironie n'empêchant pas l'analyse rigoureuse.

Financer les retraites et éliminer les milliardaires : faisons d'une pierre deux coup

Quel doit être le circuit de financement du système de retraite : essentiellement les cotisations sociales, ou bien de plus en plus le budget de l’Etat, alimenté par les impôts et les taxes ?

L’esprit initial de la Sécu, c’est l’autogestion : ce sont des travailleurs qui mutualisent ou socialisent une partie des salaires pour s’assurer contre les risques de l’existence et qui décident où affecter ces flux d’argent.

En disant “notre solution c’est l’allongement de la durée de vie au travail”, les macronistes disent à la gauche : “les vrais défenseurs du financement des pensions par les cotisations des actifs, et non par l’impôt, c’est nous !”.

Combattre cette vision des choses, pour la gauche héritière d’Ambroise Croizat, c’est moins multiplier les pistes alternatives de financement que d’insister sur la nécessité d’augmenter le taux global de cotisation. Ce qui implique de se battre pour que les cotisations viennent rogner les profits plutôt que les salaires nets.

Même si les solutions fiscales - notamment celles qui frappent les très riches - sont tentantes, on doit insister pour que la cotisation reste le coeur du financement de la Sécu et du système de retraite, et faire en sorte que l’augmentation du taux de cotisation vienne diminuer les profits.

On sort les dossiers

Chaque semaine, Fabrice alias le Stagirite porte un regard décalé sur l'actualité et les stratégies de communication des puissants. L'ironie n'empêchant pas l'analyse rigoureuse.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !