Abonnez-vous
pour s'attaquer aux chaînes TV !
Je fais un don

On sort les dossiers

On sort les dossiers

Chaque semaine, Fabrice alias le Stagirite porte un regard décalé sur l'actualité et les stratégies de communication des puissants. L'ironie n'empêchant pas l'analyse rigoureuse.

Crise des retraites : les macronistes en marche vers la division

En 2006 les grèves et manifestations contre le Contrat premier embauche ont poussé Jacques Chirac et Dominique de Villepin à renoncer à leur projet. Mais le contexte de rivalités politiques à l’approche de l’élection de 2007 a joué aussi un rôle déterminant. Car le CPE devenait lui-même objet de basses tactiques politiciennes : Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, avait tiré le tapis sous les pieds de son Premier ministre. Pour qu’une mobilisation aboutisse, il faut aussi un contexte politique défavorable au pouvoir, que le mouvement social doit savoir stratégiquement exploiter.

Or la macronie et ses alliés n’affichent pas une unité absolue et déterminée. La solidité de son dispositif politique est sérieusement mise à l’épreuve par la mobilisation. Ainsi les patrons des différents partis de la majorité ne se pressent pas pour aller défendre la réforme. D’autres députés adoptent une attitude attentiste et opportuniste : ils observent ce que fait la rue et comment va évoluer l’opinion.

Ajoutez à cela (ou plutôt, soustrayez) la quinzaine d'opposants du côté des Républicains et la défection du groupe LIOT. Certains voient bien que cette réforme est impopulaire. Même s'ils sont d'accord sur le fond, pourquoi prendre le risque politique de la soutenir alors qu'ils ne sont même pas au pouvoir ?

On sort les dossiers

Chaque semaine, Fabrice alias le Stagirite porte un regard décalé sur l'actualité et les stratégies de communication des puissants. L'ironie n'empêchant pas l'analyse rigoureuse.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !