200 000€ pour BOUSCULER ta télé !
0 € / 200 000
Je fais un don

On sort les dossiers

On sort les dossiers

Chaque semaine, Fabrice alias le Stagirite porte un regard décalé sur l'actualité et les stratégies de communication des puissants. L'ironie n'empêchant pas l'analyse rigoureuse.

"Mais Marine, on ne te voit pas aux manifs !" Pourquoi le RN déteste les syndicats

Le Rassemblement national, pour attirer et consolider une base électorale plus populaire, ne cesse de chercher à se donner une apparence sociale. On pourrait aborder cette question de la fibre sociale du RN en la prenant par le bout de son rapport au syndicalisme.

Faire la peau aux syndicats est une obsession historique de l’extrême droite. Parce qu’il met en avant le principe de lutte des classes, le syndicalisme a toujours été vu par les réactionnaires comme un facteur de désordre. Son ambition d’élever le niveau de solidarité entre les travailleurs de tous les pays est vue comme un obstacle au nationalisme.

Le RN hérite de cette tradition-là, d’autant qu’il est d’abord implanté dans les milieux du petit patronat et des artisans-commerçants. Mais dans les années 90, le FN s’aperçoit qu’il attire de plus en plus d’ouvriers et opére un virage “social”. Il rompt alors, au moins dans le discours, avec l’ultralibéralisme des années 80 et cherche à investir le monde du travail.

Le Rassemblement national veut démoraliser le travailleurs en dénigrant la lutte syndicale, notamment en insistant sur les grandes défaites nationales des 20 dernières années. Mais ils ne dit rien de la lutte quotidienne, dans les entreprises, qui arrache des hausses de salaire, empêche des licenciements, améliore les conditions de travail, et démerde des trucs, en permanence.   

On sort les dossiers

Chaque semaine, Fabrice alias le Stagirite porte un regard décalé sur l'actualité et les stratégies de communication des puissants. L'ironie n'empêchant pas l'analyse rigoureuse.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !