12 500 Abonnés
pour s'attaquer aux chaînes TV !
Je fais un don
L'entretien d'actu

Notre regard singulier sur l'état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l'actualité.

Dérives dans la filière méthane : comment la Bretagne est empoisonnée

La Bretagne regorge de déjections animales qui font le bonheur des agriculteurs. En transformant ces matières en énergie, les éleveurs se sont lancés dans la méthanisation. D'autant que l'activité est fructueuse, même si les risques sont nombreux. C'est l'objet de la dernière enquête de l'ONG bretonne d'enquêtes journalistiques Splann!

199 installations de méthaniseurs jonchent la région Bretagne. Ces cuves, appelées également digesteurs, qui produisent du biogaz à partir de matières organiques apportent de nouveaux revenus aux agriculteurs et attirent l'appétit des énergéticiens.

Pourtant, la méthanisation mobilise une technologie à risque et de nombreux accidents surviennent dans les installations.

Pour comprendre les rouages de la méthanisation qui génèrent dangers sanitaires et écologiques, les journalistes d'investigation de l'ONG bretonne Splann! ont enquêté sur cette filière qui pollue et empoisonne la péninsule armoricaine, au risque de perdre le bilan positif du procédé. Au Média, le journaliste Raphaël Baldos de Splann! raconte cette enquête en quatre volets.   

L'entretien d'actu

Notre regard singulier sur l'état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l'actualité.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !