15 000 Abonnés
pour une nouvelle saison
Je fais un don

On s'autorise à penser

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuels, penseurs et acteurs des luttes sociales dissidents et/ou invisibilisés.

Ceux qui ne sont rien seront tout

Taha Bouhafs, journaliste à "Là-bas si j'y suis" puis, depuis un an, au Média, publie un livre sur son itinéraire depuis 2016 et sa découverte de la politique à la faveur du mouvement contre la loi Travail.

A travers son histoire de jeune homme issu de l'immigration engagé dans les luttes d'abord dans sa banlieue d'Echirolles et à Grenoble, puis à Paris, c'est celle de "Ceux qui ne sont rien" (du point de vue de Macron et son monde) que Taha raconte, l'histoire des mouvements de résistance à la révolution néolibérale des gouvernements Hollande et Macron.

Cette histoire, Taha Bouhafs la raconte en donnant la parole, dans son livre, à d'autres acteurs : Kamel, engagé dans la lutte contre la multinationale McDonald dans les quartiers nord de Marseille, Rachel, femme de chambre de l'Ibis des Batignolles à Paris, Manu, gilet jaune intérimaire dans une usine automobile...

"Il faut reprendre la main sur nos récits", dit Taha Bouhafs à Julien Théry, qui le reçoit pour Le Média au sujet de son livre, "Ceux qui ne sont rien".

-

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuels, penseurs et acteurs des luttes sociales dissidents et/ou invisibilisés.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !