On change tout.
Rendez-vous le 1er septembre
Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Autisme : centres fermés, enfants sacrifiés mais que fait le gouvernement ?

Le Centre TEDyBEAR a déjà créé 120 places pour les enfants avec autisme de 3 à 11 ans entre juillet 2014 et septembre 2017. Mais aujourd’hui en difficulté à cause du Covid, le centre risque de fermer. Et les autorités restent passives.

Les enfants avec autisme sont-ils les grands oubliés de la Macronie ?

Selon Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), il n’existe que 17 000 places dans des structures dédiées à l’autisme pour 100 000 jeunes de moins de 20 ans à prendre en charge. Et bien loin de favoriser l’ouverture de centres, les autorités sanitaires laissent plusieurs structures fermer. C’est le cas du Centre TEDyBEAR, qui est une structure dédiée à l’accueil d’enfants autistes sur deux sites, à Paris et dans le 92. Dans ce centre, les enfants bénéficient d’un accompagnement pluridisciplinaire destiné à les socialiser et les scolariser en milieu ordinaire. C’est est aussi un espace de répit pour les familles.

Le Centre TEDyBEAR a déjà créé 120 places pour les enfants avec autisme de 3 à 11 ans entre juillet 2014 et septembre 2017. Mais aujourd’hui en difficulté à cause du Covid, le centre risque de fermer. Jeudi 7 juillet 2022, le tribunal de commerce risque de placer ce centre en liquidation. Les autorités sanitaires restent bien passives face à cette situation. L’Agence régionale de santé ne semble pas déterminée à apporter l’aide nécessaire pour que ce centre évite la fermeture. Les grandes promesses de la macronie sont décidément de la poudre de perlimpinpin, y compris en matière de prise en charge du handicap.

Un reportage de Nadiya Lazzouni et Elie Bonneton

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !