Je fais un don

Un p'tit coup de bourbon

Un p'tit coup de bourbon

Chaque semaine, Serge Faubert raconte l’actualité française à travers le prisme des délibérations au Sénat et à l’Assemblée nationale. Ce qui perce de l’esprit des lois et de l’équilibre des forces politiques, au-delà du jeu des petites phrases.

Macron - Philippe : le divorce ?

Comment rebondir ? Au lendemain d’une manifestation qui a confirmé que la mobilisation ne faiblissait pas depuis le 5 décembre, le chef de l’État cherche à reprendre la main.

La CFDT, pourtant favorable à la réforme à points, a rejoint le mouvement. En cause, l’instauration d’un âge pivot fixé à 64 ans dans le projet de réforme des retraites.
En cause, l’instauration d’un âge pivot fixé à 64 ans dans le projet de réforme des retraites.
L’âge pivot est une concession présidentielle au MEDEF qui refuse toute autre solution pour financer les retraites. En particulier une hausse des cotisations

C’est également une concession à la droite en général.
En premier lieu, au Premier ministre qui est issu de ses rangs, ne l’oublions pas.
Aux Républicains, ensuite. Le groupe LR est résolument hostile au système à points. En revanche, il réclame depuis longtemps un recul de l’âge de la retraite.

En emballant les deux mesures, la retraite à points et le recul de l’âge de départ, dans un seul paquet, Emmanuel Macron espérait bien s’assurer la neutralité de la droite, voire un vote confortable en faveur de son projet. Mais voilà, Laurent Berger a déjoué tous les calculs en claquant la porte sitôt l’allocution du Premier ministre terminée. La douche froide !

Pour Emmanuel Macron, il n’est pas question de laisser la centrale syndicale s’installer durablement dans l’opposition à la réforme. La base pourrait y prendre goût. Hier matin, l’Élysée a donc fait savoir que le chef de l’État était ouvert à « une amélioration possible autour de l’âge pivot ».

Un p'tit coup de bourbon

Chaque semaine, Serge Faubert raconte l’actualité française à travers le prisme des délibérations au Sénat et à l’Assemblée nationale. Ce qui perce de l’esprit des lois et de l’équilibre des forces politiques, au-delà du jeu des petites phrases.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !