Une matinale alternative pour 2022 ?
Je finance
la contre-matinale
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

École fermée pour communautarisme, le personnel témoigne

À Paris, une école fermée parce qu’elle accueille des élèves musulmans.

110 élèves déscolarisés en milieu d’année scolaire et 18 enseignants au chômage, c’est le sort réservé au collège-lycée privé hors-contrat ans le 19ème arrondissement de Paris en plein projet de loi contre le séparatisme. C’est par l’intermédiaire d’un communiqué de presse de la Préfecture de Police et du Parquet de Paris que la directrice, Hanane Loukili, a appris la fermeture de son établissement, la MHS School. Ce dernier, daté du 9 décembre, évoque une fermeture qui s’inscrit « dans le cadre de la lutte contre l’islamisme et contre les différentes atteintes aux principes républicains ».

« Notre seul culte, c’est le culte du savoir »

« Nous sommes un établissement universaliste, laïque, ouverts à tous », se défend de son côté la directrice, alors que dans le même temps, le Recteur de l’Académie de Paris avouait au Sénat fermer des établissements hors contrat même si les « inspecteurs ne rencontrent pas lors de leurs contrôles d’éléments de dérive communautariste avérés ». L’établissement devait fermer ses portes dans le cadre d’une mise aux normes de l’établissement, notamment concernant les risques incendies au rez-de-chaussée du bâtiment qui accueille l’établissement.

C’est l’incompréhension pour la directrice : « nous ne sommes pas les seuls dans ce bâtiment puisqu’il y a 3 autres structures appartenant à l’État », notamment la PJJ (Protection Judicaire de la Jeunesse). « Le vrai problème est que dès l’instant où il y a des élèves musulmans, nous sommes considérés comme une école musulmane », dénote une enseignante lors d’une conférence de presse.

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !