Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don

L'Assemblée Générale de Total n'aura pas lieu

Par Collectif

Vous pouvez retrouver tous les contenus de Collectif en consultant sa page.

À un mois de l’Assemblée générale annuelle réunissant les actionnaires de Total, c’est une coalition inédite qui fait face à la mutinationale et ses activités climaticides : des mouvements citoyens, associations, scientifiques du climat, syndicats et organisations de jeunesse ont lancé aujourd’hui un avertissement relayé dans plusieurs médias nationaux à l’entreprise climaticide et son PDG Patrick Pouyanné « Cette Assemblée générale n’aura pas lieu ! ». Le rendez-vous est donné par les signataires de l’appel : le #BlocageTotal de l’Assemblée Générale aura lieu le 26 mai et vous êtes convié·es à nous rejoindre en répondant au formulaire joint dans l’appel pour bloquer Total avec nous.

Le vendredi 26 mai, Total s'apprête une fois de plus à célébrer ses bénéfices record, à coup de champagne et de petits fours, alors que 2023 s'annonce déjà comme une des années les plus chaudes jamais enregistrées sur Terre.

Ceci est un avertissement : l'Assemblée Générale de Total n'aura pas lieu

En pleine crise énergétique, en pleine mobilisation contre la réforme des retraites, en pleine crise démocratique, cette Assemblée Générale prévoit de perpétuer la stratégie du pétrolier : toujours plus de projets fossiles et une répartition injuste des superprofits qui alimente l'injustice climatique et sociale.

Plus grand pollueur de France, Total incarne le pire de l'exploitation de la planète et des populations. Total, c'est des superprofits dopés par l’inflation et la guerre en Ukraine : 36 milliards d'euros de bénéfices. C'est 9,4 milliards d'euros directement dans les poches des actionnaires, alors que 12 millions de Français‧es luttent au quotidien pour se chauffer, faire le plein d’essence ou se nourrir. C'est le salaire de son PDG, Patrick Pouyanné, qui augmente de manière indécente alors qu'on refuse aux employé·es d'aligner leurs salaires sur l'inflation. Ce sont des projets polluants qui détruisent l'environnement et les moyens de subsistance de nombreuses communautés à travers le monde, et violent leurs droits humains. 

Les responsables de Total le savent depuis 50 ans : les activités de la multinationale nous précipitent toujours plus vers le chaos. Chaque nouveau projet gazier et pétrolier est un coup supplémentaire porté à la préservation de nos conditions de vie sur Terre. En Ouganda, en Tanzanie, en Afrique du Sud, au Mozambique, aux États-Unis, en Argentine, en Algérie, au Qatar, au Nigeria, ou encore au Yémen... l’ouragan insatiable Total détruit tout sur son passage. 

Combien de fois faudra-t-il que les scientifiques le rappellent ? Plus aucun nouveau projet d'exploitation d'énergies fossiles ne doit voir le jour pour préserver nos conditions de vie sur la planète.

Cette Assemblée Générale réunira les actionnaires de Total. Parmi eux, Amundi, BNP Paribas AM, les branches d'investissement des deux grands groupes bancaires français qui sont également le 1er et le 2e financeurs de Total. Sans la complicité de ses actionnaires, de ses financeurs mais également de ses assureurs, comme Marsh Mclennan aux Etats-Unis, ou AXA en France, Total ne pourrait pas poursuivre ses activités mortifères.

Emmanuel Macron est lui aussi complice. Malgré de beaux discours sur la sortie des énergies fossiles qui ne dupent personne, la connivence du gouvernement français envers les activités climaticides du géant français est flagrante : le président soutient dans l'ombre l'expansion des énergies fossiles, comme pour celui de l'oléoduc EACOP ou du méthanier gazier du Havre.

Alors que le gouvernement et les autorités refusent toujours d'agir pour que la multinationale rende compte de ses exactions, alors que l’État fait le choix, comme à Sainte Soline, de défendre par tous les moyens, même les plus violents, les intérêts des puissants plutôt que l'intérêt général, nous prenons les devants. Tant que Total n'aura pas mis un terme à ces activités mortifères, nous serons là. Partout en France, nous appelons à une vague d'actions contre Total et ses complices.

Nous ne laisserons pas l’industrie des énergies fossiles et ses soutiens voler nos vies et l'avenir de l'humanité toute entière.

Rejoindre 

Signataires :

350.org – Alternatiba – Alternatiba Paris – Amis de la Terre France –  ANV-COP21 – Attac France – Extinction Rebellion France – Greenpeace France – Scientifiques en Rébellion

Soutiens :

Adelaïde Charlier, porte-parole Totalement down  ; Alain Deneault, chercheur, spécialiste de Total ; Benoit Teste, secrétaire général de la FSU ; Bertrand Caltagirone, Responsable des Partenariats Dernière Rénovation ; Camille Chaudron, Girl go green ; Camille Etienne, activiste climat ; Claire James, Coordinatrice des campagnes Campaign against Climate ; Change Claire Levy, océanologue ; Cyril Dion, réalisateur ; Didier Aksanti, Coordinateur Save my World ; Didier Swingedouw, chercheur ; Dorothy Guerrero, Global Justice Now ; Elisabeth Michel, chercheuse dans le domaine du climat ; Emmanuel Poilâne, trésorier du CRID ; Fabien Abdul, chercheur ; Fatima Benomar, Co-présidente Coudes à coudes ; Fatima Ouassak, Porte-parole Front des mères ; Fiona Dyer, chercheuse ; Gaetan Gabriele ; Gilliane Le Gallic, Présidente Alofa Tvalu ; Gwenn Thomas-Alves, délégué national chargé de la vie lycéenne à la FIDL ; Hugo Prevost, Porte-parole L’Union étudiante ; Inverti.e.s ; Jade Verda ; Jean-Baptiste Sallee, océanologue ; Jean-Joinville Vacher, Docteur émérite IRD ; Jérôme Santolini, directeur de recherche ; Johan Reboul, le Jeune engagé ; Josyane Ronchail, chercheuse climatologue ; Julia Steinberger, chercheuse ; Kim Vo Dinh, Co-Président Combat Monsanto ; Latifa Oulkhouir, Directrice exécutif France ; Léa Falco, Pour un Réveil Ecologique ; Lucie Lucas, Comédienne ; MAB, artistes ; Magali Payen, Fondatrice On est Prêt ; Margot Bador, chercheuse ; Maria Carolina, Human Conet ; Marie Chureau ; Marie-Claire Pierret, chercheuse ; Marie-Monique Robin, réalisatrice ; Martin Kopp, Porte-parole France Greenfaith ; Mathilde Imer, initiatrice de la Convention Citoyenne Climat ; Maxime Combes, économiste ; MC danse pour le climat ; Mélanie Sancery, Mélanie en véganie ; Mohammed Usman, Chargé de campagne Bank on our Future ; Morgan Sunny, directrice Debt for climate Afrique du Sud ; Nabil Berbour, Responsable de campagnes Eko ; Nanna Clifforth, Coordinatrice NOAH Friends of the Earth Denmark ; Noelie Audi-Dor, Gastivists collective ; Océane Foix, membre de Scientifiques en Rébellion ; Olivier Aumont, chercheur océanographe ; Pablo Flye, Friday for Future France ; Pascoe Sabido, chercheur et chargé de campagne à Corporate Europe Observatory (CEO) ; Pauline Tetillon, Coordinatrice Survie ; RABA Joie (Riposte Autonome pour une Bascule dans l'Amour et la Joie) ; Radek Kubala, Chargé de campagne Re-set : platform for socio-ecological transformation ; Rebecca Wynn, Mothers Rise Up ; Roland Séférian, chercheur au CNRM ; Sebastian Gonzato, Coordinateur Scientist Rebellion Belgium ; Serge Janicot, chercheur ; Serge Morand, chercheur ; Stacy Algrain ; Suzanne Bennett, Trésorière Transition Crich ; Swan Perissé, comédienne ; Thibaut Baronian, Athlète ; Tom Kurchaz, Porte-parole Ecologistas en Acción ; Tulipe, Youth for Climate France ; Ulysse Vassas, Le Bruit Qui Court ; Vincent Echevin, chercheur ; Youth for Climate IDF.






Denis Meyer

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !