200 000€ pour BOUSCULER ta télé !
0 € / 200 000
Je fais un don

Pour nous faire taire, un milliardaire réclame 50 000 euros au Média

Par Thomas Dietrich

Il fut haut fonctionnaire avant de se saborder. Aujourd'hui journaliste et écrivain, il raconte les malheurs de la Françafrique et porte la voix de ceux qui la combattent.

Au Média, on a de la chance. On a des “amis” qui veulent nous faire taire. En août, un oligarque kazakh ami avec Ramzan Kadyrov et ayant travaillé pour le groupe Alstom nous menaçait d’un procès en Grande-Bretagne. Un mois plus tard, c’est au tour de la plus grosse société minière de Guinée de nous envoyer ses escadrons d’avocats d’affaires. Et quels avocats ! il s’agit du puissant cabinet d’avocat August Debouzy, 63 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2020, défenseur de Total ou d’Airbus, et qui a embauché l’ancien premier ministre Bernard Cazeneuve, l’ancien premier ministre de François Hollande …

Alors, c'est vrai que le titre de notre dernière vidéo sur la Guinée avait de quoi irriter dans les hautes sphères de la Françafrique. "Un apprenti dictateur protégé par Macron ?", nous demandions-nous, au sujet de Mamadi Doumbouya, le nouveau maître de Conakry, nouvel interlocuteur de la fameuse société minière, la Société minière de Boké, une compagnie à capitaux chinois mais… dirigée par des français. Le 7 novembre prochain, Le Média sera en procès devant le tribunal de Paris pour diffamation contre la Société minière de Boké et son patron, le milliardaire français Fadi Wazni, l’homme le plus riche de Guinée dont le nom revient dans les Pandora Papers… La SMB et Fadi Wazni réclament 50 000 euros de dommages et intérêts, ainsi que de frais de justice au Média. Plus que jamais, face aux évadés fiscaux et aux patrons des multinationales, nous avons besoin de votre soutien.

Pour lire la suite abonnez-vous

Je m'abonne et je soutiens la presse indépendante

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !