Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don

On s'autorise à penser

Retrouvez ce podcast sur votre plateforme préférée
Apple PodcastsSpotifyOvercastCastboxGoogle PodcastsPocket CastsBreakerRadioPublicRSS
On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuel·le·s, penseuses·eurs et actrices·eurs des luttes sociales dissident·e·s et/ou invisibilisé·e·s.

"Jeunes des quartiers" : pourquoi ils s'entretuent

Depuis 30 ans, les embrouilles, les rixes ou les rivalités inter quartiers ont fait au moins 120 morts. Quatre-vingt pour cent en Ile de France. C’est ce que rapporte la presse. Depuis 10 ans, il y a une vingtaine d’affaires médiatisées où les victimes sont entre la vie et la mort. Au-delà du groupe, les répercussions sont énormes : il y a les proches endeuillés : la famille, en premier lieu. Les amis, les voisins, les camarades de classe, les professeurs, l'équipe pédagogique dont les vies sont également bouleversées par la disparition d’une jeune partie trop tôt. Et il y a les victimes collatérales. Ces jeunes qui ne font pas partie de ces “bandes” mais qui étaient au mauvais endroit et au mauvais moment.

Ici au Média, nous vous avions raconté le tragique destin de l’un d’eux. Rayane, 25 ans, jeune dentiste de province à l’avenir prometteur, tué en mai 2023 d’un coup de couteau dans la rue par une groupe de jeunes individus alors qu’il sortait avec ses cousins d’un dîner familial aux Lilas. Le témoignage de la maman de Rayane, Kheira, continue de nous émouvoir profondément. Les embrouilles ne sont pas que des faits divers.

Ces jeunes ne sont ni barbares ni fous. Leur socialisation à l’embrouille s’inscrit dans un ensemble cohérent de représentation et de pratiques normées. C’est l’analyse que propose le sociologue et l’auteur Marwan Mohamed qui s’intéresse à ce phénomène social depuis plus de vingt ans. “ Y a embrouille”, c’est le titre de son dernier ouvrage publié aux éditions Stock Essais. Malgré les conséquences dramatiques que la bande et les embrouilles de cité font supporter à leurs acteurs et leur proche, malgré le prix élevé payé par d’autres familles dont les enfants sont en dehors de ces embrouilles. Les candidats ne manquent pas.

Quel est le profil de ces jeunes ? Comment expliquer cette attraction pour la bande et les embrouilles ? Quel est le gain retiré de toute cette violence ? Comment prévenir ces rivalités inter quartiers pour que ces violences cessent ? On en parle avec Marwan Mohamed.

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuel·le·s, penseuses·eurs et actrices·eurs des luttes sociales dissident·e·s et/ou invisibilisé·e·s.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !