Je fais un don
Tout peut arriver

Denis Robert reçoit des citoyens engagés, lanceurs d’alerte, intellectuels… Pour des entretiens à bâtons rompus dans lesquels le tutoiement est de mise et dont le présupposé admis par tous est que tout peut arriver.

Cavanna : une vie à emmerder les cons

François Cavanna est mort à 91 ans le 29 janvier 2014 au moment où Denis Robert terminait son documentaire sur l’auteur des Ritals et des Russkofs, deux des livres les plus connus de l’écrivain. Le film reprenait pour titre un propos de Cavanna : « Jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai ». Auteur d’une centaine de livres et recueils, fondateur d’Hara Kiri et Charlie Hebdo, Cavanna s’est toujours battu contre toutes les censures. Il souffrait à la fin de sa vie d’une maladie de Parkinson et Virginie Vernay, dite « la petite Virginie » était sans doute la seule à pouvoir déchiffrer ses pattes de mouche.

Elle est l’invitée de ce 24ième numéro de TPA car elle est l’héroïne et la scribe de ce livre posthume « Crève Ducon » qui sort en ce début d’année 2020. Le « Ducon » en question c’est Cavanna lui-même qui s’apostrophe. Jusqu’au bout, jusqu’à son lit de mort où il continuait à souffler des idées à Virginie, Cavanna a écrit, écrit. Jusqu’à son dernier souffle où il nous livre un dernier conseil « Connais toi toi même et aime toi quand même ». Il a été une importante source d’influence pour de nombreux journalistes et écrivains. S’il met tant de rage et d’énergie à raconter ses histoires, c’est pour laisser ses livres aux générations qui viennent, dont le dernier n’est pas le moins importants. De son passé de rital à Nogent aux années Charlie, nous parcourons sa vie en compagnie de celle qui sans doute le connaît le plus intimement. Les extraits d’entretien avec Cavanna inclus dans ce 24 ième numéro de Tout Peut Arriver sont inédits et ont été réalisés un an avant sa disparition.

Tout peut arriver

Denis Robert reçoit des citoyens engagés, lanceurs d’alerte, intellectuels… Pour des entretiens à bâtons rompus dans lesquels le tutoiement est de mise et dont le présupposé admis par tous est que tout peut arriver.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !