Je fais un don
Les entretiens

Parler en ayant le temps de développer, sans courir le risque d’être (trop) interrompu entre deux tunnels publicitaires. L’espace idéal pour exposer des idées nouvelles et/ou dissidentes, rapporter des informations de la plus grande importance, réagir à une actualité trépidante.

Affaire Alstom : l'industrie française livrée à l'étranger

La nouvelle est tombée comme un couperet le 28 mai dernier. Le groupe américain General Electric annonçait la destruction de plus de 1000 emplois dans son usine de Belfort, spécialisée dans les turbines à gaz, racheté en 2015 à Alstom dans une ambiance de polémique quant à la cession à des intérêts étrangers d’une partie du patrimoine industriel de la France. Cette décision est-elle inéluctable ? L’Etat français est-il sans force et sans moyen de pression face à une multinationale américaine qui avait promis de créer des emplois en reprenant les usines d’Alstom et renie ses promesses aujourd’hui ? Comment expliquer les crises successives des aciéries en France ? Sommes-nous condamnés à la désindustrialisation ? Pour répondre à toutes ces questions, nous avons fait appel à Antonio Rodriguez. Journaliste à l’AFP, il connaît bien l’industrie française, et aussi les batailles économiques où multinationales et grandes puissances s’activent souvent pour le plus grand malheur des travailleurs.

Les entretiens

Parler en ayant le temps de développer, sans courir le risque d’être (trop) interrompu entre deux tunnels publicitaires. L’espace idéal pour exposer des idées nouvelles et/ou dissidentes, rapporter des informations de la plus grande importance, réagir à une actualité trépidante.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !