Je fais un don
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

Lilian, 15 ans, mutilé par la police française

Flaure Diesse est la mère de Lilian, adolescent de 15 ans gravement blessé au LBD par la police à Strasbourg. C’était en marge d’une manif des Gilets jaunes, à laquelle il ne participait pas. Après plusieurs mois d’attente, elle a appris que sa plainte était classée sans suite. Elle a confié sa déception et sa révolte à Arnaud Masson, notre correspondant en Alsace.

"Le message que je veux passer à Monsieur Castaner, c’est que j’en ai marre de l’entendre à la télé quand il dit : « s’il y a une faute il y aura une sanction ». J’en ai marre d’entendre ça. Parce qu’il n’y a jamais de sanction. Il y a des fautes. Il appelle quoi une faute ? Déjà le fait d’utiliser un LBD pour tirer sur quelqu’un sur le visage, même si c’est un casseur, même si c’est qui que ce soit, il est formellement interdit de tirer sur le visage. Donc ça c’est déjà une faute. Donc je ne sais pas pour lui ce que c’est qu’une faute. L’Etat était censé protéger cet enfant-là. Imaginez votre enfant, couché sur un lit d’hôpital, avec des broches, avec du sang partout, qui n’a rien fait. Pourquoi à Strasbourg, avec une ville où il y a toutes les vidéo-surveillances, on n’arrive pas à trouver, à identifier avec exactitude qui a tiré sur mon enfant. Le tireur fait partie de la police, la police c’est l’Etat, donc c’est la police qui est responsable de l’accident de mon enfant."

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !