Je fais un don
État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

Les capitalistes ont volé la nuit

La pollution lumineuse est un phénomène peu connu, les premiers à lancer l'alerte ont été les astronomes, qui ont de plus en plus de mal à observer le ciel. Il s'agit pourtant d'une des causes majeures de l'effondrement de la biodiversité, responsable de l'extinction massive de nombreuses espèces. Les conséquences écologiques de la pollution lumineuse sont une véritable catastrophe pour notre environnement. 

Il existe aussi un marché juteux de la lumière, et des intérêts économiques responsables de l'urgence écologique. A l'occasion du Jour de la nuit, un événement annuel qui vise à sensibiliser contre cette pollution, Le Média s'est rendu à Mouans-Sartoux, une commune des Alpes maritimes en Provence qui fait le choix de réduire sa consommation de lumière. Et a rencontré Samuel Challéat, géographe et auteur du livre Sauver la nuit. Ils nous expliquent pourquoi nous devons éteindre la lumière de toute urgence. 

État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !