Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
L'instant Porcher

Thomas Porcher, économiste, signataire du manifeste des Économistes atterrés, et auteur de nombreux essais dont « Les Délaissés » et « Traité d’économie hérétique » débunke chaque semaine, sur le plateau du Média, les fausses évidences des gardiens du temple néolibéral. À l'occasion, d'autres économistes et praticiens de l'économie viennent répondre aux questions du Média dans le cadre de ce module.

Programme du front populaire : Porcher répond aux mensonges des éditorialistes et de la macronie

Ça y est, la bataille des élections législatives est lancée. Les 3 grosses forces commencent à dévoiler leur programme. Décryptage avec Thomas Porcher, car, on entend beaucoup de choses… et parfois n’importe quoi.

Le nouveau front populaire a dévoilé son programme vendredi. Les grandes mesures à court terme sont : l’abrogation de la réforme des retraites et de la réforme de l’assurance-chômage, le blocage des prix de 1e nécessité (alimentation, énergie, carburants) ; le smic à 1600e net, 2000e brut, l’indexation des salaires sur l’inflation, davantage de fonctionnaires… Panique à bord ! Comment financer tout ça ? Le nouveau front populaire propose entre autres la taxation des superprofits, le rétablissement de l’ISF et de l’exit tax ou encore un renforcement de la progressivité de l’impôt sur le revenu pour que les infimes plus riches participent autant voire plus que les classes moyennes ou populaires. Bruno Le Maire fustige un programme qui est un « délire total ». Emmanuel Macron assurait que c’était l’appauvrissement de la France. Bercy a même chiffré le coût global du programme : 286,8 milliards d’euros.

Thomas Porcher dénonce un débat des libéraux qui tente de décrédibiliser ses adversaires politiques plutôt que de débattre avec eux. “Sur le fond économique, le programme du nouveau front populaire, comme de Macron, sont crédibles. Celui du RN non. Mais c’est plus facile de discréditer que de débattre”. L’économiste ajoute que des centaines de ses paires, dont des économistes très sérieux “enseignant dans les meilleures Universités, soutiennent le programme du Nouveau Front Populaire.

Côté Rassemblement National, la stratégie du « peuple » est lancée. Le parti se veut également défendre les français sur les questions de pouvoir d’achat. Le parti d’extrême droite propose le passage de 20 à 5,5% de la TVA sur les prix de l’énergie, pour réduire les prix du gaz, du fioul et des carburants. Sur la réforme des retraites, le parti n’est pas trop décidé. Jordan Bardella a fini par dire “on verra”. Le parti compte surtout sur son discours contre l’immigration en avançant la priorité pour les français. Et en luttant contre l’immigration, la France ferait des économies. Toujours dans cette idée que l’immigration coûte chère pour la France. Même idée pour la suppression de l’Aide Médicale d’État. Pour les salaires, Jordan Bardella veut les augmenter jusqu’à 10% par un mécanisme de baisse des cotisations patronales des entreprises. Le RN se place en défenseur des agriculteurs depuis des années. Sur cette question, la force d’extrême droite veut “développer les circuits courts et lutter contre la concurrence déloyale”. Ils promettent aussi soutenir les hôpitaux.

Thomas Porcher dépeint un programme économique digne d’Emmanuel Macron, en “ajoutant la xénophobie”. Sur le plan économique, l’économiste explique que Jordan Bardella avance des micmacs que le gouvernement a déjà mis en place, et qui n’aideront en rien les classes populaires et moyennes dans le concret. “Les exonérations existent déjà jusqu’à 2,5 fois le smic”, explique Thomas Porcher. Les économies faites sur l’immigration seront nulles ou infimes, ajoute-t-il. “Ils ponctionneront donc dans les services publics”. Lisa Lap et Thomas Porcher décryptent tout cela, c’est l’Instant Porcher !

L'instant Porcher

Thomas Porcher, économiste, signataire du manifeste des Économistes atterrés, et auteur de nombreux essais dont « Les Délaissés » et « Traité d’économie hérétique » débunke chaque semaine, sur le plateau du Média, les fausses évidences des gardiens du temple néolibéral. À l'occasion, d'autres économistes et praticiens de l'économie viennent répondre aux questions du Média dans le cadre de ce module.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !