Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don

Le monde n'a pas de centre

Le monde n'a pas de centre

Nous voulons porter un regard iconoclaste, internationaliste, “solidariste” sur l’actualité internationale avec une option préférentielle pour les Nations victimes du grand jeu néolibéral. Mais aussi pour les victimes de ce grand jeu dans les autres nations, même quand elles sont riches.

Biden, Trump : les deux faces de la décadence américaine ?

Ce sont des images qui marquent forcément. D’abord celle de Joe Biden, le président américain sortant, en passe d’être à nouveau investi. Mais manifestement incapable de faire campagne. Après son débat raté avec Donald Trump, Joe Biden s’est encore pris les pieds dans le tapis alors qu’il était interviewé par une radio de Philadelphie. Il a déclaré qu’il était fière d’être la première femme noire à servir avec un président noir.

Manifestement, il a un peu mélangé sa personnalité et celle de sa vice-présidente Kamala Harris. Pendant ce temps, son grand rival alterne entre campagne électorale et round judiciaire, vu qu’il est l’objet d’un nombre important de poursuites devant les tribunaux pour des affaires mêlant politique, économie et moeurs. Comment se fait-il que la plus grande démocratie du monde ait accouché d’un tel duel pour le moins problématique ? Qu’est-ce que cela nous dit des États-Unis, mais également de l’Occident (si ce terme peut être considéré comme pertinent) ? La démocratie représentative qui s’est imposée en référent universel est-elle définitivement malade dans les pays d’où elle est partie, du moins dans sa version contemporaine ? Au moment où un parti travailliste à la proposition plutôt centriste vient de faire un raz-de-marée électoral en Grande-Bretagne, faut-il considérer que la page “populisme” est tournée, et que c’est ce fameux “populisme” qui déstabilise les démocraties occidentales ? Nous diffusons cette émission en pleine période de réserve en France, avant le résultat du second tour d’élections législatives anticipées qui traduisent une situation de crise politique et pourraient aggraver ladite crise… Mais bien entendu, il n’est pas interdit d’avoir la situation française à l’esprit et en arrière-plan.

Nouvel épisode du “Monde n’a pas de centre”, la chronique internationale de Bertrand Badie. Sur Le Média.

Le monde n'a pas de centre

Nous voulons porter un regard iconoclaste, internationaliste, “solidariste” sur l’actualité internationale avec une option préférentielle pour les Nations victimes du grand jeu néolibéral. Mais aussi pour les victimes de ce grand jeu dans les autres nations, même quand elles sont riches.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !