Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
L'instant éco

Chaque semaine, Lisa Lap donne la parole à des personnalités (économistes, journalistes, essayistes...) pour décrypter l’actualité économique.

Allons-nous bientôt nous battre pour l'eau ? (Simon Porcher)

Est-ce la fin de l’eau ? Ce “bien commun” nous a paru, à nous habitants de pays riches, gratuit et en libre accès depuis toujours malgré les alertes sur le changement climatique, les sécheresses et la raréfaction de cette ressource. L’année dernière, la donne a changé. En France, en 2023, l’eau ne coulait plus au robinet comme par magie. Des régions se sont retrouvées en pénurie d’eau. Cela a-t-il suffit à éveiller les consciences ? En France aussi, les conflits autour de l’eau perdurent. Un sujet invisibilisé à rebours de l’urgence qui l’accompagne et l’enjeu central qu’il représente pour l’humanité. Sommes-nous condamnés ? Pas si sûr. Nous sommes confrontés à un problème de quantité ET de qualité autour de l’eau.

Mais ceci n’est pas une fatalité qui nous tombe du ciel et où nous serions impuissants. États et décideurs politiques ont les clés en main pour s’occuper d’un sujet essentiel : la gestion de l’eau. Et si tout se concentrait ici ? C’est le sujet auquel s’est attaqué Simon Porcher, professeur des universités en sciences de gestion à l’Université Paris Panthéon-Assas, qui vient de publier “La fin de l’eau ?” aux éditions Fayard, c’est l’Instant Eco, au micro de Lisa Lap.

L'instant éco

Chaque semaine, Lisa Lap donne la parole à des personnalités (économistes, journalistes, essayistes...) pour décrypter l’actualité économique.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !