Abonnez-vous
pour s'attaquer aux chaînes TV !
Je fais un don
L'entretien d'actu

Notre regard singulier sur l'état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l'actualité.

Pendant que les boulangeries ferment... Comment les profiteurs de crise s'enrichissent (Marina Mesure)

Marina Mesure a mené une enquête parlementaire dans la région Provence Alpes Côte d’Azur, où 80% des boulangeries pourraient fermer, en raison de factures d’électricité qui ont été multipliées par cinq voire par douze.

Extrait de l’émission “Toujours debout” du lundi 9 janvier 2022. Théophile Kouamouo reçoit la députée européenne LFI NUPES Marina Mesure. Elle raconte ce qu’elle a vu et ce qu’elle a entendu, notamment de la bouche d’artisans qui en sont arrivés au point où ils n’ont plus que 6 centimes de marge par baguette. Des artisans qui sont par ailleurs déçus des mesures réunies sous le nom “bouclier tarifaire des TPE” et qui en réalité ne viennent que très marginalement à leur secours.

Marina Mesure a été co-rédactrice en octobre dernier d’une tribune intitulée “Comment le marché européen de l’énergie organise les profits de crise” dans laquelle elle et ses co-auteurs expliquent que depuis 2010, les fournisseurs revendent aux consommateurs à prix d’or une énergie obtenue quasi gratuitement, dans le cadre de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (ARENH).

Elle évoque aussi le marché européen de l’énergie, qui organise, estime-t-elle, les “profits de crise”. Et enrichit donc par voie de conséquence, les profiteurs de crise.

L'entretien d'actu

Notre regard singulier sur l'état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l'actualité.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !