Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Méga-bassines : Julien Le Guet, "l'éco-terroriste" qui défie Darmanin et sa police

Entre violences policières, répression administrative, gardes à vue, interdictions de territoire, surveillance, la vie de militants anti-bassines peut totalement basculer face au mur du pouvoir et des lobbies agro-industrielles. Portrait de Julien Le Guet, militant Bassines Non Merci dont sa vie est consacrée à la lutte, et qui coûte.

L'histoire commence il y a 15 ans. Nous sommes dans le marais poitevin, près de Niort. La sécheresse est déjà bien connue des écologistes et des agriculteurs. Depuis les années 1980, le secteur du maïs et autres céréales se développe considérablement. Les paysages changent. L'eau vient à manquer. L'eau, ressource essentielle pour ces grandes cultures. A quelques mètres, le marais poitevin et ses bassins versants, deuxième zone humide de France. L’État et les irrigants mettent un projet sur la table : construire des réserves de substitution, dites méga bassines. Des cratères de plusieurs hectares, bâchés et plastifiés, pour pomper dans les nappes phréatiques en hiver et utiliser cet eau en été pour les exploitants irrigants. Démarre alors le collectif bassines non merci. Collectif qui lutte contre ces projets agro-industriels et tentent de défendre le marais poitevin, qui s'assèche. Un des visages de cette lutte : Julien Le Guet. Co-porte-parole du collectif, sa vie est dédiée à la lutte.

Julien et ses camarades multiplient les oppositions, les recours avec des associations, les premières manifestations à quelques centaines, pendant des années. Malgré tout, le projet voit le jour. 16 bassines pour les Deux-Sèvres, des chantiers qui démarrent, des bassines aujourd'hui en service. Au total, une centaine de bassines sont prévues dans le Poitou-Charentes. Julien et le collectif ne s’arrêtent pas et ne sont pas seuls : citoyens, collectifs, paysans, ong, associations, syndicats, partis politiques : ils deviennent des milliers à dire non à ces projets agro-industriels. Une lutte, qui coûte.

Un sujet de Lisa Lap.
Image principale : Léo Le Gat

Images : Bassines Non Merci TV, Lisa Lap,
Extrait du reportage C dans l'air du 16.07.2022: "Dans le Marais poitevin, la guerre de l'eau a commencé
Extrait du reportage France 3: "Qui espionne les militants ?"

Remerciements :
Images tirées du film "De l'eau jaillit le feu"de Fabien Mazzocco, coproduction Mona Lisa
Production et Mauvaises Graines distribué par VraiVrai Films,
Extraits JULIEN, LE MARAIS ET LA LIBELLULE, un film de Fabien Mazzocco produit par MONA LISA
Production Groupe Wide Studios.

Montage : Bérénice Sevestre
Mixage : Malo Ravelomanantsoa
Étalonnage : Elie Bonneton

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !