Abonnez-vous
pour s'attaquer aux chaînes TV !
Je fais un don
L'entretien express

Dans L'entretien express, Le Média reçoit un.e invité.e qui viendra nous apporter son éclairage sur l'actualité la plus chaude, la contestation sociale la plus brûlante, ou encore la dernière crise internationale. En dix minutes maximum, nous ferons le tour d'une question.

Les soulèvements de la Terre : Darmanin peut-il dissoudre l'écologie ?

Et si la résistance écologiste était dissoute ? Et si l'écoterrorisme était le cheval de troie du gouvernement pour démanteler le mouvement climat ? Et si derrière les éléments de langage du ministère de l'intérieur et du gouvernement, il y avait une volonté déterminée d'abattre les luttes écologistes ? Ces interrogations taraudent les militants écologistes, inquiets des menaces de dissolution.

Après la diffusion d'une tribune par les Soulèvements de la Terre, cette coordination qui mène la lutte contre l'accaparement de l'eau et les méga bassines dénonce les menaces qui pèsent sur le mouvement. Une enquête du Parisien dévoilait notamment une note récente du service central du renseignement territorial intitulée « les soulèvements de la terre, vecteur de radicalité des luttes écologistes ». Les policiers pointent une « appropriation du black bloc par les luttes écologistes ». Désignant l'ennemi écologiste, cette menace d'ultra gauche, écoterroriste, le ministère de l'intérieur prépare le terrain à la répression et à la dissolution.

Une enquête de Libération décrivait comment un groupe de gendarmes s'est focalisé sur la lutte contre les bassines, au sein de la section de recherche de Poitiers, normalement dévolu au « haut spectre » délinquant et criminel. Dans le Figaro, une cartographie établie par le ministère de l'intérieur fuitait, recensant 104 « actions violentes du mouvement écologiste », entre le 1er janvier et le 31 octobre 2022. Tous ces éléments divulgués dans la presse instillent le doute quant à un écoterrorisme fantasmé et prépare le terrain pour dissoudre les organisations qui luttent sur le terrain écologique, alors que les militants sont réprimés. Récemment encore, les 5 et 6 janvier, à La Rochelle et Niort, se sont déroulés deux procès contre des militants anti-bassines, pour des actions de désarmement d'une bassine construite et remplie illégalement à Cram-Chaban, et pour l'intrusion dans un chantier de méga-bassine à Mauzé-sur-le-Mignon.

Pour en parler, Rémi-Kenzo Pages reçoit Léna Lazare activiste engagée pour Les soulèvements de la Terre. 

L'entretien express

Dans L'entretien express, Le Média reçoit un.e invité.e qui viendra nous apporter son éclairage sur l'actualité la plus chaude, la contestation sociale la plus brûlante, ou encore la dernière crise internationale. En dix minutes maximum, nous ferons le tour d'une question.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !