Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
L'édito

Le regard d'un des journalistes du Média sur l'actualité et les grands enjeux du moment

Et si Borne dégageait ? L'ombre du remaniement plane sur Matignon

Elisabeth Borne a une nouvelle fois échappé à une motion de censure. Les députés ont rejeté la motion de censure déposée par la Nupes, jeudi, après l’énième coup de force du gouvernement et de sa majorité relative qui ont empêché l’examen de la proposition de loi LIOT contre la réforme des retraites. Pour la 17ème fois depuis son arrivée à Matignon, en mai 2022, elle aura été sauvée par Les Républicains, qui n’ont pas voté la motion. Mais surtout, ce qui couve dans les travées de l’Assemblée et de l’Elysée, c’est l’idée d’une alliance entre les macronistes et Les Républicains. A l’Assemblée mais aussi dans l’optique de former un nouveau gouvernement et de naviguer à droite toute. Sauvée de la motion de censure mais pas du Président de la République, Elisabeth Borne apparaît donc plus que jamais sur la sellette. Même si Emmanuel Macron reste toujours aussi silencieux et fuyant sur ce feuilleton des retraites, il sait quand même bien utiliser ses ministres comme fusibles. C’est le sujet de l’édito de notre journaliste Irving Magi.

L'édito

Le regard d'un des journalistes du Média sur l'actualité et les grands enjeux du moment

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !