Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

Calais : quand la police municipale "vole" l'eau des exilés

C'est une vidéo qui a fait le buzz, qui choque. Publiée par « Calais Food Collective », une association d’aide aux migrants, on y voit la police municipale retirer une cuve d'eau installée par des bénévoles quelques jours auparavant.

C'est une vidéo qui a fait le buzz. Publiée par « Calais Food Collective », une association d’aide aux migrants, on y voit la police municipale, accompagnée par un élu qui repartira dans sa Jaguar quelques minutes après, retirer une cuve d'eau installée par des bénévoles quelques jours auparavant.

La scène choque, en pleine période de canicule. Mais elle est devenue habituelle. En mars déjà, la police installait des pierres sur un parking, pour bloquer la circulation et empecher l'installation de points d'accès à l'eau.

Chaque année, Calais Food Collective dénonce le manque d’accès à l’eau potable des exilés à Calais : 5 L d'eau sont distribués (par les associations et les pouvoirs publics) aux exilés, une quantité qui représente seulement 10% des besoins naturels estimés par l'OMS (selon l'Organisation Mondiale de la Santé, il faut entre 50 et 100 l d'eau/personne/jour pour que la plupart des besoins de base soient satisfaits et qu'il y ait peu de problèmes de santé)

« Nous avons juste répondu à un besoin humanitaire », explique Chloé, référente plaidoyer pour l’association. Elle est l'invitée du Média et a lancé, avec son association, une pétition afin de demander au gouvernement d’améliorer l’accès à l’eau des exilés en France.

Le face cam

Leurs histoires, touchantes, révoltantes, édifiantes ou inspirantes, nous disent quelque chose de notre actualité. Ils ont accepté de venir face à la caméra du Média pour les partager, et si possible nous bousculer et modifier nos perceptions.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !