En 2024, soyons partout : objectif 100 000€ !
0 € / 100 000
Je fais un don
L'entretien d'actu

Notre regard singulier sur l'état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l'actualité.

Autonomie de la Corse : Macron dit "oui", mais...

L’agression d’Yvan Colonna et les mouvements sociaux qui se sont alors levés dans toute la Corse ont permis, il y a un an demi, de rouvrir le débat sur la question de l’autonomie de l’île. Un an et demi c’est le temps qu’il a fallu pour que les promesses se traduisent en actes. La visite d’Emmanuel Macron, les 27 et 28 septembre dernier, a suscité autant de craintes que d’espoirs pour les autonomistes. Il a d’ailleurs tenu un discours au sein de l’Assemblée de Corse.

Les indépendantistes de Corsica Libera ont boycotté le discours du président en faisant chaise vide dans l’hémicycle corse. On reproche au Président d’être resté muet sur les questions sociales, sur la langue corse ou encore sur la question de l’autonomie législative et budgétaire ; qui sont pourtant les revendications principales de la coalition. Pour les autonomistes, on se réjouit malgré tout que l’autonomie ait été franchement évoquée par le chef de l'État français. Pour en parler Irving Magi s'est rendu à l’Assemblée Nationale pour s’entretenir avec Jean-Félix Acquaviva, député LIOT de Corse et membre du mouvement autonomiste Femu a Corsica.

L'entretien d'actu

Notre regard singulier sur l'état de la France et la marche du monde. Au-delà des faits, le sens de l'actualité.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !