200 000€ pour BOUSCULER ta télé !
0 € / 200 000
Je fais un don
Le fond de l'info

Économie, international, technologies… Cette émission prend le risque du “pédagogisme” pour mieux aller au fond de sujets qui se caractérisent par leur complexité apparente mais qui constituent des enjeux prégnants de notre époque.

Soupçons de financement illégal - McKinseygate : que risque vraiment Macron ?

L’information a fait l’effet d’une bombe : le quotidien Le Parisien a annoncé qu’une enquête judiciaire a été ouverte et vise Emmanuel Macron au sujet du financement de sa campagne. Avec en toile de fond les liaisons troubles qu’il a pu avoir, en tant que candidat à la présidence de la République, avec l’entreprise de conseil McKinsey…

On rappelle que dans cette affaire, tout commence par ce qu’on a appelé le McKinseyGate, en pleine campagne électorale en vue de la présidentielle de 2022. Une commission d’enquête sénatoriale a été mise en place au Sénat pour évaluer le rôle des cabinets de conseil auprès des services de l’Etat. Et dans le cadre de cette commission, Karim Tadjeddine, directeur associé senior de McKinsey France, responsable du pôle service public… répondait aux questions de la présidente de la Commission, Eliane Assassi. Et il s’est littéralement effondré, perdu dans un langage technocratique creux.

Progressivement, l’opinion apprend que les services de McKinsey dans le cadre de la stratégie gouvernementale de gestion du COVID ont coûté plus de 12 millions d’euros à l’Etat, que son implication dans la gestion de la réforme des APL a coûté au contribuable 4 millions d’euros. Et surtout, on s’intéresse à Karim Tadjeddine. Karim Tadjeddine, qui est une vieille connaissance d’Emmanuel Macron. Les deux hommes avaient travaillé ensemble dans le cadre de la commission Attali, et Tadjeddine bossait comme un bénévole missionné par McKinsey. La Commission Attali pour la “libération de la croissance française”, qui préconisait déjà un certain nombre de mesures comme la fin du monopole des taxis, et en filigrane l’ubérisation de l’économie.

Quand Macron arrive au ministère de l’Economie, ben revoilà Tadjeddine. Qui vient le conseiller. Toujours missionné par McKinsey, toujours à titre bénévole. C’est le même modus operandi qui sera utilisé quand Tadjeddine et d’autres cadres de McKinsey rejoindront la campagne Macron avec armes et bagages. Tadjeddine se servant même de son adresse professionnelle pour échanger dans ce cadre strictement politique, dans le cadre d’une opération de conquête du pouvoir.

Toutes ces choses on les a sues au premier trimestre de cette année dans le cadre de ce qu’on a appelé le McKinseyGate, qui n’a eu à l’époque aucune conséquence réelle. Puisque Macron a été réélu. Mais voilà : aujourd’hui, on apprend qu’il existe assez d’éléments justifiant l’ouverture d’une information judiciaire pour “financement illégal de campagne” et “favoritisme”. Que dit le communiqué du Parquet ? Qu’est-ce que cette nouvelle donne change concrètement ? On en parle dans cet extrait de notre émission en direct, “Toujours debout”, tournée ce jeudi 24 novembre 2022.

Le fond de l'info

Économie, international, technologies… Cette émission prend le risque du “pédagogisme” pour mieux aller au fond de sujets qui se caractérisent par leur complexité apparente mais qui constituent des enjeux prégnants de notre époque.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !