200 000€ pour BOUSCULER ta télé !
0 € / 200 000
Je fais un don
État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

Rentrée parlementaire : quand le climat s'invite !

Au lendemain de leur élection, les députés étaient priés d'enchaîner avec la rentrée parlementaire. Aux abords de l'Assemblée Nationale, un groupe de scientifiques renommés, dont des auteurs du GIEC et de l'IPBES ont formé des députés, volontaires, aux questions climatiques et écologiques. Ces experts espèrent de la nouvelle législature des lois pour lutter contre le réchauffement climatique et l'effondrement de la biodiversité. Le Média était aux côtés de ces chercheurs pour ce premier jour à l'Assemblée Nationale.

154 députés sont venus se former auprès d'une quarantaine de scientifiques du climat et de la biodiversité. Durant trois jours, les nouveaux élus ont défilés aux abords de l'Assemblée Nationale. 80 députés macronistes, 70 de la NUPES mais un seul des Républicains, un seul du Rassemblement National et deux élus divers ont accepté d'échanger avec les experts du GIEC, de l'IPBES ou encore du Haut Conseil pour le Climat.

En s'appuyant sur les derniers rapports de ces institutions, les spécialistes ont exhorté les législateurs à intégrer les enjeux climatiques et écologiques dans les lois du nouveau quinquennat. En rappelant des faits qui font l'unanimité parmi les scientifiques, et la responsabilité à 100% des activités humaines dans la crise en cours, les chercheurs ont étayé les changements irréversibles sans précédents, avec un réchauffement à l'échelle planétaire de plus de 1,1° sur la dernière décennie par rapport à l'ère pré-industrielle (1850-1900).

La concentration de CO² dans l'atmosphère est la plus élevée depuis au moins 2 millions d'années. Alors que chaque dixième de degré compte et que chaque tonne de CO² dans l'atmosphère contribue au réchauffement, il y a urgence à prendre des mesures massives pour atténuer le dérèglement.

État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !