Une matinale alternative pour 2022 ?
Je finance
la contre-matinale

On s'autorise à penser

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuels, penseurs et acteurs des luttes sociales dissidents et/ou invisibilisés.

Richesse et héritage : un sujet tabou en France

De nombreux économistes l’affirment, l’héritage est l’une des causes de reproduction des inégalités économiques et sociales les plus déterminantes. Alors faut-il le supprimer, ou du moins augmenter ses frais de succession ? Où en sommes-nous aujourd’hui fiscalement parlant ?

À l’heure où la crise sanitaire, économique et sociale frappe de plein fouet les plus fragiles, nous revenons sur l’une des principales causes de ces inégalités, avec Nicolas Frémeaux, maître de conférence en économie à Paris 2 et auteur du livre Les nouveaux héritiers sorti en 2018.

Car si les inégalités de revenu sont souvent dénoncées, celles liées à l'héritage sont très peu abordées. Pourtant, depuis les années 70, le poids des transmissions patrimoniales n'a cessé d'augmenter pour se rapprocher des niveaux observés au 19ème siècle. Non seulement l'héritage est très inégalitaire, mais son imposition a reculé dans la plupart des pays.

Dans son livre, Nicolas Frémeaux expose ce constat préoccupant, mais donne aussi des pistes et des solutions, car "si l'héritage est de retour, il est urgent de le démocratiser".

À un an des présidentielles, dans un climat de crise économique et d'enrichissement des plus riches, le livre de Nicolas Frémeaux Les nouveaux héritiers est tristement toujours d'actualité.

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuels, penseurs et acteurs des luttes sociales dissidents et/ou invisibilisés.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !