Une matinale alternative pour 2022 ?
Je signe la pétition
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Quand les citoyens s'organisent contre la grande distribution

Claude, socio du Média, nous fait découvrir une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) ainsi qu'une épicerie entièrement autogérée, dans ce premier numéro d'À contre courant.

En plus d’une AMAP, association pour le maintien d’une agriculture paysanne, aujourd’hui c’est une épicerie entièrement autogérée que Claude, socio du Média, nous fait découvrir. Pas d’assemblée générale, pas de président, pas de vote. Chacun peut passer des commandes auprès des fournisseurs de son choix pour alimenter le magasin. Il n’y a pas d’obligation ou de temps minimum à donner, mais seulement une trentaine d’euros par an pour participer au financement du local.

Diony Coop rassemble aujourd’hui environ 900 familles, réparties en trois épiceries, sur la commune de Saint-Denis. Parmi ces 900 familles, 150 coopérateurs commandent et réceptionnent des produits en toute autonomie. 

Pour de nombreux coopérateurs, entre l’AMAP qui fournit en produits locaux et les épiceries pour le reste, cela fait des années qu’ils n’ont plus mis les pieds dans un supermarché sans forcément se restreindre. Si un produit ne plaît pas au reste du collectif, la personne qui l’a commandé prendra l’initiative ou non d’arrêter ses commandes. Un système basé sur la confiance et l’auto-gestion, et qui fonctionne.

Pour Jean-Claude, l’un des initiateurs, plus qu’un projet d’AMAP ou d’épicerie solidaire, c’est surtout une expérience politique : "On ne savait pas si les hommes et les femmes seraient capables de fonctionner sans une structure de pouvoir, qui gère l'ensemble des choses, les ouvertures ect... Et si on ne fait pas d'assemblée générale, est-ce que les hommes et les femmes ne vont pas prendre des décisions absurdes ? Globalement ça marche très bien, les gens prennent des décisions de façon horizontale et s'investissent. La liberté ça engendre la responsabilité."

Une expérience locale, mais qui donne à réfléchir de façon plus globale sur comment les citoyens sont prêt à s’investir, si on leur donne les moyens et la liberté de le faire.

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !