Une matinale alternative pour 2022 ?
Je finance
la contre-matinale
L'instant Porcher

Thomas Porcher, économiste, signataire du manifeste des Économistes atterrés, et auteur de nombreux essais dont « Les Délaissés » et « Traité d’économie hérétique » débunke chaque semaine, sur le plateau du Média, les fausses évidences des gardiens du temple néolibéral. À l'occasion, d'autres économistes et praticiens de l'économie viennent répondre aux questions du Média dans le cadre de ce module.

Comment Macron masque son vrai bilan

Cette semaine dans L'instant Porcher, Elsa Margueritat et Thomas Porcher se sont intéressés au bilan en trompe-l'oeil de Macron en matière d'investissements étrangers, avant de se pencher sur l'imposture économique du parti de Marine Le Pen et sur le retour du très controversé projet de réforme des retraites pensé par le gouvernement.

C’est une bonne nouvelle : la France a su demeurer le pays européen le plus attractif et ce, pour la deuxième année consécutive. Mais sur un fond de crise sanitaire, elle a perdu 18% de ses investissements en 2020 par rapport à 2019. Cela n’a pas empêché le gouvernement de se féliciter des résultats de ce baromètre annuel publié il y a une semaine par le cabinet Ernst &. Young. À l’horizon 2022, cette nouvelle est une aubaine pour le président.

Mise à l’arrêt en raison de la crise liée au COVID-19, ne vous y trompez guère, le gouvernement n’a pas abandonné son projet de réforme des retraites. En déplacement dans la Drôme, le président l’a assuré. De même le 9 juin dernier lors d’une conférence de presse, le porte-parole du gouvernement a semblé annoncer le retour de ce projet. L’exécutif paraît lentement, mais sûrement, retrouver l’idée de réformer le système des retraites, malgré un accueil très négatif de la population.

Cette éventualité semble se confirmer dans les sondages et dans la presse : le duel Emmanuel Macron / Marine Le Pen pourrait se rejouer en 2022. Économiquement, les deux candidats ne sont pas réellement différents et tandis que certains veulent continuer le barrage républicain en cas de duel RN/LREM, d’autres ont évoqué une autre éventualité : comment se jouerait un second tour qui opposerait Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen ? Pour Raphaël Enthoven, philosophe et chroniqueur, en dernier recours, oui, il ferait barrage… à Jean-Luc Mélenchon. Pourquoi ? Quels sont les intérêts du centre-droit à préférer le parti d’extrême droite, eux-mêmes qui ont appelé à un barrage républicain en 2017 ?

On décrypte, avec Thomas Porcher et Elsa Margueritat.

L'instant Porcher

Thomas Porcher, économiste, signataire du manifeste des Économistes atterrés, et auteur de nombreux essais dont « Les Délaissés » et « Traité d’économie hérétique » débunke chaque semaine, sur le plateau du Média, les fausses évidences des gardiens du temple néolibéral. À l'occasion, d'autres économistes et praticiens de l'économie viennent répondre aux questions du Média dans le cadre de ce module.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !