Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Manifestations : la rue reprend ses droits

Ce samedi 30 mai, malgré la présence de gendarmes mobiles, 5 000 à 6 000 personnes, en majorité des sans-papiers, sont parvenues à se rassembler dans le quartier de l’Opéra pour manifester.

C’était la première manifestation de l’après confinement à Paris. Une manifestation interdite par la préfecture de police en vertu de l’état d’urgence sanitaire. Les rassemblements de plus de 10 personnes restent en effet interdits.

Cependant, les organisateurs de cette marche des solidarités avaient décidé, jeudi, de maintenir leur appel, forts du soutien de 200 organisations ou associations. Le port du masque était fortement recommandé.

Alors que le cortège se formait, Les forces de l’ordre ont tiré plusieurs salves de grenades lacrymogènes pour tenter de le disperser. Policiers et gendarmes se sont ensuite retirés, la Préfecture de police ayant visiblement décidé de tolérer la manifestation.

Celle-ci a rallié la place de la République sans incidents. Pour hâter la dispersion, les forces de l’ordre ont à nouveau fait usage de gaz lacrymogène. À la différence des manifestations de ces derniers mois, plusieurs issues de dispersion étaient ouvertes.

Ce n’est pas le moindre paradoxe de cette journée. Une manifestation clandestine de clandestins aura réussi à redonner vie aux libertés démocratiques. Certes la pandémie est encore là. Mais si l’on rouvre les magasins de la grande distribution, alors on doit rouvrir les rues.

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !