Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Les travailleurs du jeu vidéo VS Macron

Quel secteur ne s’est pas mis en grève, depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron ? Depuis le 5 décembre 2019, les travailleurs du jeu vidéo sont en grève. Un secteur pourtant peu coutumier des mobilisations sociales. Du moins jusqu’à aujourd’hui. Eux aussi, luttent contre la réforme des retraites d’Emmanuel Macron.

La réforme des retraites, on le rappelle, prévoit : calcule des pensions sur la carrière entière (et non plus sur les 25 dernières années), l’âge pivot à 64 ans et un passage progressif vers une formule à point. Et c’est là que le bas blesse pour les travailleurs du jeu vidéo. Les carrières, dans ce secteur, sont particulièrement courtes et hachées. Interrogés par Le Média, deux membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses du Jeu Vidéo (STJV) ayant souhaité resté anonymes en témoignent : « Il faut savoir que la durée moyenne d’une carrière dans le jeu vidéo c’est sept ans. Parce que généralement les gens s’arrêtent à cause des conditions de travail dans le jeu vidéo spécifiquement. En partie à cause de comment le développement des jeux fonctionnent. C’est à dire que il y a des moments où on a besoin de développeurs et des moments où on en a pas besoin. Donc on a pas mal de CDD, et énormément de stagiaires. Ça participe effectivement à des carrières perlées, comme on dit. Et du coup à la précarité de pas mal de gens. »

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !