Je fais un don
Les enquêtes

Dans une société où la transparence est sur toutes les lèvres, la culture du secret n’en finit pas de se développer, Le Média traque les dysfonctionnements de services publics pris au piège de l’argent-roi, mais plus largement les mensonges d’Etat et les infractions des multinationales.

Jérémy Désir : lanceur d'alerte contre la finance internationale

Jérémy Désir est un ancien analyste quantitatif pour le compte de la banque HSBC. Sa tâche consistait à vérifier la qualité, les risques, et la conformité liés aux algorithmes de trading haute fréquence mis en place par les traders de la banque HSBC à la City de Londres. Le trading haute fréquence, ou transactions à haute fréquence, est l'exécution à grande vitesse de transactions financières faites par des algorithmes informatiques sur les marchés financiers. Jérémy se rend compte très rapidement de l’opacité de ces algorithmes, de leurs dangers, et de la très grande difficulté, pour ne pas dire l’impossibilité, pour le management d’HSBC et les régulateurs financiers, d’en connaître la mécanique interne. Maxime Renahy interroge Jérémy Désir sur le pouvoir de nuisance et du contrôle de ces algorithmes :

- Combien de personnes au sein des 266 000 employés d’HSBC peuvent comprendre la complexité des algorithmes du groupe ?

- Est-ce des algorithmes pourraient déstabiliser des économies, des pays ? Peuvent-ils être utilisés comme arme de guerre économique ?

- Est-ce qu’il est possible de reconstituer des algorithmes en faisant de l’investigation ?

- Que se passerait-il si des gens dévoilaient la mécanique interne des algorithmes, et que se se passerait-il en cas « d’algo leaks » ?

- Quelles est l’importance des algorithmes dans la finance mondiale, et quel impact aurait un « algo leaks» sur le système financier ?

Le livre de Jérémy Désir :« Faire sauter la banque » aux Éditions Divergences, sera disponible le 25 septembre dans les librairies.

Les enquêtes

Dans une société où la transparence est sur toutes les lèvres, la culture du secret n’en finit pas de se développer, Le Média traque les dysfonctionnements de services publics pris au piège de l’argent-roi, mais plus largement les mensonges d’Etat et les infractions des multinationales.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !