Un Média libre et indépendant
Je fais un don
État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

Il faut sauver la base

La Base est menacée. Suite au confinement, ce lieu atypique, né de la volonté de marcher pour le climat, perd la partie la plus conséquente de ses revenus, celle issue du bar. Mais la Base doit payer son loyer, et risque de ne plus avoir les moyens de rester en plein cœur de Paris.

La Base, c'est le quartier général du mouvement climat parisien. Plusieurs associations, à l'origine de la marche pour le climat, se sont regroupées. Afin de passer un cap dans l'organisation des mobilisations écologistes et pour le climat, ces associations ont ouvert un lieu: la Base. Situé en plein cœur de Paris, au 31 rue Bichat, ce bâtiment a vocation de permettre au mouvement pour la justice climatique de s'organiser plus facilement, et d'avoir un impact plus fort dans les luttes. "Un lieu où s'engager pour la justice climatique et sociale" répète les adhérents, qui organise des événements, prépare les actions, les manifestations et abritent les locaux d'une dizaine d'associations.

Mais en 2020 la pandémie du Covid 19 est passée par là et la base est menacée. Suite au confinement, ce lieu né de la mobilisation des marches pour le climat, perd la partie la plus conséquente de ses revenus, celle issue du bar. La Base doit payer son loyer, et risque de ne plus avoir les moyens de rester en centre-ville parisien. 

Le cœur névralgique de La Base c'est le bar, ouvert à tous les adhérents. Le bar permet de financer le lieu, de payer le loyer, et d'animer une vie associative riche au rez de chaussé du bâtiment. Depuis le confinement, le bar est fermé, et les associations n'arrivent plus à payer le loyer. C'est la raison pour laquelle La Base intimée au soutien, pour finir l'année 2020, et pouvoir rester ouvert une troisième année consécutive

D'autant que La Base n'est pas restée inactive durant le confinement. Le bar est certes fermé, mais il s'est ouvert tous les jeudi aux sans-abris du quartier, avec l'association La Cloche. Ces initiatives sont la raison d'être de ce lieu, pour qui "justice sociale et justice climatique" ne sont que les deux faces d'une même pièce.

État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !