Un Média libre et indépendant
Je fais un don

On s'autorise à penser

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuels, penseurs et acteurs des luttes sociales dissidents et/ou invisibilisés.

Guerre d'Algérie : un seul héros, le peuple

Décembre 1960. Quinze mois avant les accords d’Evian qui signent la fin de la guerre d’Algérie. Des soulèvements populaires secouent ce qui constitue à l’époque une des dernières colonies françaises. Aussi massifs que réprimés, ces soulèvements marquent la dernière phase de révolte d’un peuple soumis au joug du colonisateur français depuis 130 ans.

C'est cette période de soulèvement, peu mis en avant par l'historiographie française, que Mathieu Rigouste a renoncé à remettre à l'honneur dans son film Un seul héros, le peuple. Fruit de sept ans de travail, il est l'aboutissement d'un long travail de recherches historiques, d'archives et d'entretiens avec les acteurs et actrices de l'époque. Après un livre sorti en mars 2020, ce documentaire donne la part belle aux témoignages des participant.es au soulèvement. Décembre 1960. Quinze mois avant les accords d'Evian qui signent la fin de la guerre d'Algérie. Des soulèvements populaires secouent ce qui constitue à l'époque une des dernières colonies françaises.Aussi massifs que réprimés, ces soulèvements marquent la dernière phase de révolte d'un peuple soumis au joug du colonisateur français depuis 130 ans. 

C'est cette période de soulèvement, peu mis en avant par l'historiographie française, que Mathieu Rigouste a renoncé à remettre à l'honneur dans son film Un seul héros, le peuple. Fruit de sept ans de travail de ce chercheur indépendant en sciences sociales, il est l'aboutissement d'un long travail de recherches historiques, d'archives et d'entretiens avec les acteurs et actrices de l'époque. Après un livre sorti en mars 2020, ce documentaire donne la part belle aux témoignages des participant.es au soulèvement.

On s'autorise à penser

Parce qu’il n’est plus possible que seuls “les milieux autorisés” soient autorisés à penser notre monde, ses réalités et ses combats. Cette émission se veut le carrefour des intellectuels, penseurs et acteurs des luttes sociales dissidents et/ou invisibilisés.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !