Je fais un don
Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

Comment l'UE laisse mourir les petits exploitants agricoles français

C’est un nouveau coup dur pour les petits paysans. Alors que les négociations autour de la réforme de la politique agricole commune battent leur plein dans les instances européennes, le cadre de négociations voté par le Parlement européen a écarté une transformation d’ampleur du système de distribution des aides.

Actuellement, les subventions profitent principalement aux céréaliers, qui possèdent les plus grandes exploitations. Et pour cause, les aides rémunèrent les exploitations en fonction de leur taille : le calcul est basé sur une prime définie à l’hectare. Les laissés pour compte de cette distribution, ce sont les petits paysans, éleveurs ou encore les maraîchers. Nous sommes partis à la rencontre de deux agriculteurs oubliés par la PAC. Un maraîcher francilien, et un éleveur bio en Picardie .Ils racontent au Média leurs difficultés à trouver une place dans un modèle agricole qui les exclut.

Les reportages

Le Média et ses équipes se mobilisent au plus près du terrain pour vous permettre de suivre et de comprendre les événements et les tendances de fond qui touchent et transforment la France et le monde.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !