Je fais un don

"Dynamiteurs" : après ADP, l'édito de Denis Robert

Par Denis Robert

Vous pouvez retrouver tous les contenus de Denis Robert en consultant sa page.

"Ici, on voit bien ce qui se joue : une affaire de corruption internationale avec ses intermédiaires, ses surfacturations, ses soupçons de rétrocommissions. Dans un monde idéal, une information aurait dû être ouverte depuis longtemps. Disons qu’on joue notre rôle de dynamiteurs".

C’est la première enquête de Marc Endeweld, qui a rejoint le Média en novembre dernier. Il y en aura, je l’espère, d’autres : avec Maxime et Alexandre Renahy ainsi que plusieurs journalistes du Média, nous créons une cellule qui va tenter d’éclairer plusieurs zones d’ombre de cette République macronienne pour qui le business est une religion. 

Ici, on voit bien ce qui se joue : une affaire de corruption internationale avec ses intermédiaires, ses surfacturations, ses soupçons de rétrocommissions. Et la perspective d’une information judiciaire pour corruption qui tarde à s’ouvrir. 

On pourrait se dire : « rien que du classique ». Certes. Sauf que l’État macronien et sa République en marche se sont jetés sur l’os ADP comme un prédateur sur sa proie. Plus d’un million de citoyens ont crié à l’infamie et ont rempli un questionnaire très compliqué pour s’opposer à cette privatisation. Perdu dans sa bataille pour sa réforme des retraites, le président de la République ne s’attendait sans doute pas à livrer cette autre bataille. 

Comment vendre un groupe dont une importante filiale se trouve gangrenée ? À quel prix ? Avec quelles perspectives judiciaires ? Qui prendra aujourd’hui le risque d’acheter ce nid à embrouilles ? Macron, comme la Garde des Sceaux, auraient sans doute préféré qu’on oublie encore pendant quelques mois cette sale affaire libyenne qui traînait depuis 2013. 

Les circonstances, les témoignages et les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales ont en décidé autrement. C’est là que nous intervenons. Dans un monde idéal, une information aurait dû être ouverte depuis longtemps. Disons qu’on joue notre rôle de dynamiteurs. Ce type d’enquête est lourde, demande du temps et des moyens. Au Média, on ne vit que grâce à vos dons. Merci de nous aider.


Lire notre enquête :

Exclusif - Une caisse noire et un parfum de corruption remettent en cause la privatisation d'ADP
En janvier 2019, la police a perquisitionné le domicile de l’ancien PDG d’une filiale d’ADP. Le début d’un scandale de…

Illustration de Une : Adrien Colrat - Le Média.

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !