Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
Retrouvez ce podcast sur votre plateforme préférée
Apple PodcastsSpotifyOvercastCastboxGoogle PodcastsPocket CastsBreakerRadioPublicRSS
L'instant Porcher

Thomas Porcher, économiste, signataire du manifeste des Économistes atterrés, et auteur de nombreux essais dont « Les Délaissés » et « Traité d’économie hérétique » débunke chaque semaine, sur le plateau du Média, les fausses évidences des gardiens du temple néolibéral. À l'occasion, d'autres économistes et praticiens de l'économie viennent répondre aux questions du Média dans le cadre de ce module.

Trop d'impôts ? Thomas Porcher explique une injustice fiscale

« La France, championne du monde des impôts » c’est le titre du Point la semaine dernière. Tout part des « statistiques des recettes publiques » publié par l’OCDE en ce mois de décembre. On apprend que la France s’est hissée en 1ere sur les taux de prélèvements obligatoires par rapport au PIB : 46,1% en 2022, contre 45,2% en 2021. Ce thème des impôts revient souvent dans le débat en France. On a cette réputation d’être un pays qui assomme sa population avec ses impôts, contre la réussite et la richesse… Emmanuel Macron et l’exécutif misent depuis le premier quinquennat sur la baisse des impôts pour relancer l’économie et attirer l’investissement. Il y a vraiment tout un narratif néo libéral autour des “impôts”. Thomas Porcher démonte ces idées.

Lisa Lap et Thomas Porcher expliquent aussi l’injustice fiscale qui nourrit un sentiment anti impôts.

Ça y est, la COP 28 c’est fini. On vous en avait parlé avant qu’elle commence. Faisons maintenant le bilan.

A son dernier jour, mercredi dernier, les presque 200 pays, du monde entier, ont trouvé un accord, un texte final, appelant à une “transition vers l'abandon des énergies fossiles”. "Nous mentionnons les énergies fossiles dans l'accord final pour la première fois" a félicité le président émirati de la COP, qui a salué une "réussite historique". Il a fallu de nombreux débats et des discussions très intenses pour en arriver là. Beaucoup ont donc commencé à parler d’accord “historique”. C’est en effet la première fois qu’il y a mention gaz et du pétrole dans un accord final de la COP. Mais attention, on ne parle de “sortie” mais bien de “transition”.

Le texte invite aussi à "supprimer progressivement, dès que possible, les subventions inefficaces aux combustibles fossiles". Il y a quand même beaucoup de dérogations, pour pouvoir continuer à utiliser des énergies fossiles telles que le gaz par exemple. Reporterre rapporte aussi que le texte contient plusieurs appels liés à l'énergie, dont certains figuraient parmi les objectifs de cette COP : tripler les capacités d'énergies renouvelables, doubler le rythme d'amélioration de l'efficacité énergétique d'ici à 2030 ou encore accélérer les technologies "zéro carbone" et "bas carbone", dont le nucléaire et l'hydrogène bas carbone. Qu’en retenir ? Thomas Porcher dénonce l’hypocrisie des pays riches.

Lisa Lap et Thomas Porcher décryptent tout ça, c’est l’Instant Porcher !

L'instant Porcher

Thomas Porcher, économiste, signataire du manifeste des Économistes atterrés, et auteur de nombreux essais dont « Les Délaissés » et « Traité d’économie hérétique » débunke chaque semaine, sur le plateau du Média, les fausses évidences des gardiens du temple néolibéral. À l'occasion, d'autres économistes et praticiens de l'économie viennent répondre aux questions du Média dans le cadre de ce module.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !