Vous rêvez d'une autre info sur la TNT ? Nous aussi !
Déjà 10 000 récoltés.
Ensemble, créons la TV du futur !
Je fais un don
Retrouvez ce podcast sur votre plateforme préférée
Carte blanche

« Carte blanche », c’est la rubrique du Média consacrée à nos coups de gueule, coups de cœur et à nos partis pris. À nos opinions, étayées par des faits scrupuleusement respectés mais éclairés par nos différentes sensibilités.

"Ferme ta gueule ou je te vire" : Peut-on critiquer la françafrique en France ?

Peut-on encore critiquer la politique africaine de la France sans craindre des représailles ? C’est la question qu’on se pose aujourd’hui après une multiplication de cas d’activistes qui se sont vus censurés, interdits de territoire, suspendus de leurs fonctions administratives et j’en passe. Notre journaliste Nadiya Lazzouni en parle avec son collègue Fabrice Wuimo. Dénoncer la Françafrique peut coûter cher, même très cher. C’est l’expérience amère que vit actuellement un professeur de philosophie à Rouen, Franklin Nyamsi, écrivain et agrégé de philosophie qui s’est vu notifier une suspension temporaire de son poste d’enseignant, à cause de ses prises de position contre la Françafrique. Cet enseignant assume son engagement contre la politique africaine de la France et l’exprime tous les jours dans les publications qu’il envoie à ses plus de 159 000 abonnés sur Twitter.

Fabrice Wuimo a donné la parole à Franklin Nyamsi, qui raconte la suspension dont il a fait l’objet, et qui a fait monter au créneau l'association des professeurs de philosophie de l'enseignement public (Appep) qui s'interroge sur "l'usage que pourront faire" les professeurs "de leur liberté d'expression sans risquer d'encourir une sanction administrative, y compris lorsqu'ils critiquent les politiques mises en oeuvre par le gouvernement".

L’ironie de la situation est que l’initiative de cette sanction vient de Pap Ndiaye, qui a lui-même critiqué le système colonial, et avait été traité “d’indigéniste” et de “wokiste” par l’extrême-droite notamment. Dans le pays revendiqué des droits humains, de la liberté d’expression, on en viendrait presque à s’étonner que le pouvoir use de censure contre les engagements anticolonialistes des intellectuels. Mais l’histoire des rapports entre la France et l’Afrique est jalonnée de nombreux épisodes de censure. 

Carte blanche

« Carte blanche », c’est la rubrique du Média consacrée à nos coups de gueule, coups de cœur et à nos partis pris. À nos opinions, étayées par des faits scrupuleusement respectés mais éclairés par nos différentes sensibilités.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui contribuent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !