Je fais un don
Retrouvez ce podcast sur votre plateforme préférée
Apple PodcastsSpotifyOvercastCastboxGoogle PodcastsPocket CastsBreakerRadioPublicRSS
Les entretiens

Parler en ayant le temps de développer, sans courir le risque d’être (trop) interrompu entre deux tunnels publicitaires. L’espace idéal pour exposer des idées nouvelles et/ou dissidentes, rapporter des informations de la plus grande importance, réagir à une actualité trépidante.

Le témoignage accablant d’un journaliste infiltré 2 ans dans la police

Il y a trois ans, Valentin Gendrot, journaliste trentenaire, décide de pénétrer un monde "qui divise les français" en utilisant une méthode controversée : l’immersion dans ce monde violent et exposé au phénomène de sur-suicide.

En revenant, sur les critiques qui lui sont formulées, notamment sur les réseaux sociaux, ce "flic déjà à la retraite", comme il aime se qualifier, réaffirme la nécessité de ce genre de procédé journalistique. Une fois diplômé, après 3 mois de formation "low-cost" et éloignés des réalités policières, Valentin Gendrot passe plus d’un an dans l’I3P : l’Infirmerie Psychiatrique de la préfecture de Police.

 Puis, il découvre le terrain, le vrai, celui du 19ème arrondissement. Dès sa première journée, il assiste aux agissements d’une bande de policiers haineux et violent. Tabassage des "bâtards" (l’injure raciste pour qualifier les jeunes hommes noirs et arabes) en garde à vue, dans les fourgons de police : l’auteur révèle, dans son livre, les violences qui passent sous les radars de la hiérarchie. 

Au fil de son enquête, Valentin Gendrot se transforme. Ce n’est plus lui qui infiltre la police, mais le métier et ses pires représentations qu’il intériorise. Il "joue" alors au "bon élève policier", "pour se fondre" et documenter les bavures auxquelles il assiste». Un déchaînement de violence le marque particulièrement. La victime, Konaté, n’est qu’un jeune de 16 ans. Mais le journaliste n’interviendra pas. Il ira même jusqu’a se rendre complice d’un crime : "faux en écriture", pour protéger son collègue agresseur, et à "charger", avec la complicité de tout l’équipage, le jeune homme qui portera plainte pour violences policières.

Les entretiens

Parler en ayant le temps de développer, sans courir le risque d’être (trop) interrompu entre deux tunnels publicitaires. L’espace idéal pour exposer des idées nouvelles et/ou dissidentes, rapporter des informations de la plus grande importance, réagir à une actualité trépidante.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !