Je fais un don
L'édito

Le regard tout personnel porté par Denis Robert sur l’actualité en France et à l’étranger. Ses colères, ses rêves, ses combats et l’explicitation des choix éditoriaux du Média, portés par une verve à la fois grand public et littéraire.

En marche vers la mort du journalisme

"Ce refus de voir l’information, c’est la mort du journalisme. Et un petit peu de la démocratie. Je le dis sans aucun sanglot dans la voix. Je le dis en vous regardant en face : Le journalisme est vraiment mal barré en ce moment." BFM TV, affaire Zineb Redouane, révélations de Médiapart sur De Rugy ou la propagande de la PQR, dans cet édito, Denis Robert dresse un portrait alarmant de l'état du journalisme en France.

« Il faudrait que je change de média. Je vais enquêter sur la vie et la mort des ours en peluche. Ou des nains de jardin. C’est l’été. Il me faut un sujet tranquille. Et si je me débrouille bien, je serais peut être repris par l’AFP… » Dans son 2ieme édito, Denis Robert revient sur les suites de l’enquête sur la mort de Zineb Redouane, mettant en cause le rôle trouble de la CRS50 de Saint Etienne. Il fustige les remises de médailles d’honneur de la police par Christophe Castaner et narre la vie aventureuse d’un ours en peluche qui fait la une du Républicain Lorrain. Il revient également sur le traitement subi par le Média qui vient de révéler que Patrick Drahi et la Régie pub de BFM défiscalisent leurs gains en abusant des paradis fiscaux. Information reprise par Télérama, mais pas par l’AFP : « A un moment, j’ai fini par appeler un copain qui m’avait assuré que la dépêche allait tomber, genre « le Media.tv attaque BFM » Et puis mon copain emmerdé a fini par m’expliquer qu’un de ses chefs avait préféré mettre ça sous le tapis : « Tu comprends, vous n’êtes pas Médiapart et puis… » Et puis quoi ? J’ai demandé Et puis Drahi est un gros client, Libé, L’express, RMC… »

L'édito

Le regard tout personnel porté par Denis Robert sur l’actualité en France et à l’étranger. Ses colères, ses rêves, ses combats et l’explicitation des choix éditoriaux du Média, portés par une verve à la fois grand public et littéraire.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !