Je fais un don
La culture

La bataille de la reconquête culturelle est aussi la nôtre. Pour cette raison, nous étendons notre “domaine de la lutte” à des émissions engagées et exigeantes sur les livres de combat, la bande dessinée, le documentaire ...

Surveillance et vigilance : de Sauron à Macron

Sarah Al Matary revient sur les notions de "surveillance" et "vigilance" à travers la société et notamment la pop culture (Le Seigneur des Anneaux, Game of Thrones).

"Aujourd’hui, le mot « surveillance » évoque essentiellement le contrôle à des fins répressives. Pourtant, après la Révolution française, ce mot désignait le fait qu’en démocratie, le peuple garde un œil sur les autorités. « Surveillance » s’est progressivement chargé d’un sens négatif, au bénéfice de termes en apparence moins marqués, comme « vigilance ». Les représentations politiques de l’œil ont suivi ces évolutions, notamment depuis qu’au milieu du XXe siècle, George Orwell a brossé dans son roman 1984 le portrait d’un dictateur qui prétend tout voir, Big Brother. Cette figure n’a plus quitté le devant de la scène ; mais Big Brother sait-il que nous aussi, nous le regardons ?

Dans 1984 de George Orwell, la présence du dictateur se manifeste surtout via une affiche centrée sur son visage, qu’accompagne le slogan « Big Brother vous regarde » ou (autre traduction possible de l’anglais) : « Big Brother te regarde ». Qu’importe que personne n’ait jamais vu le leader ; depuis les pièces de monnaie, les timbres, les journaux et la télévision, lui semble ne jamais lâcher la population des yeux. >Ces derniers mois, Big Brother s’est vu concurrencé en France par d’autres personnages romanesques, issus de l’heroic fantasy popularisée par le cinéma et les séries. À commencer par Sauron, incarnation du mal dans Le Seigneur des anneaux de Tolkien. Comme Big Brother, Sauron est peu décrit, et le plus souvent réduit à un œil immense et menaçant auquel nul ou presque ne peut échapper."

La culture

La bataille de la reconquête culturelle est aussi la nôtre. Pour cette raison, nous étendons notre “domaine de la lutte” à des émissions engagées et exigeantes sur les livres de combat, la bande dessinée, le documentaire ...

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !