Je fais un don
État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

Les parcs nationaux condamnés à mort

Fin 2019, un onzième parc national est créé, mais l'Etat ne prévoit pas de nouveaux financements pour accompagner sa création. Alors que les dix parcs déjà existants sont en sous-effectifs, avec des salariés en burn-out, le onzième parc pomperait une partie du budget et du personnel alloué aux autres. Une situation que dénoncent les agents, au bord de la rupture. Les budgets des parcs nationaux diminuent, obligeant les agents à abandonner certaines missions. Dans le parc national des Pyrénées, les gardes ont arrêté de suivre les rapaces, pourtant essentiels à la biodiversité. C'est le cas de l'aigle royal, un prédateur nécessaire dans les montagnes pyrénéennes que le parc a arrêté de suivre. Le percnoptère d'Egypte, un rapace présent six mois dans l'année dans la région, pourrait connaître le même sort. Des agents du parc décident donc de se mobiliser contre la baisse des budgets, et sensibilisent les usagers de la montagne, à l'importance de maintenir des aires protégées. Une pétition est également distribuée afin d'interpeller la ministre de la transition écologique et du développement durable.

État d'urgence

Si, en apparence, de nombreux dirigeants politiques et plusieurs capitaines d’industrie donnent l’impression d’avoir intégré “la règle verte”, un lent écocide se poursuit. Contre le greenwashing, Rémi-Kenzo Pagès enquête et décrypte.

En voir +

Vous aimerez aussi

Le Média n'appartient ni à l'état, ni à des milliardaires, il est financé uniquement par des citoyens comme vous.

Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à des citoyens qui cotisent tous les mois. Devenez Socio pour soutenir l'information indépendante !

Rejoignez les Socios

Afin de rester indépendant et en accès libre pour le plus grand nombre, et de continuer de vous proposer des enquêtes sur les magouilles de la Macronie et les arnaques des multinationales, des reportages de terrain au plus près de ceux qui luttent, des entretiens, débats et émissions comme on n'en voit plus à la télé, nous avons besoin de vous !